Page 16 sur 17

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : mer. 6 sept. 2017 16:54
par Mdpiano
Quazart a écrit :Et sur l'air de "La Cucaracha" :
"Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est allemand"...

SInon, je n'ai pas décelé d'humour dans cette réponse à Henriot, c'est peut-être le seul propos que je connaisse de Pierre Dac qui en soit dépourvu.
Il y a de la colère, de la fierté, de la dignité, mais je suis absolument certain qu'il n'a pas du tout rigolé en écrivant cette chronique.


Moi non plus, je n'ai pas vu d'humour dans son texte. Un humoriste peut AUSSI dire des choses sérieusement...

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : mer. 6 sept. 2017 19:53
par Franckvay
Quazart a écrit :Et sur l'air de "La Cucaracha" :
"Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est allemand"...

SInon, je n'ai pas décelé d'humour dans cette réponse à Henriot, c'est peut-être le seul propos que je connaisse de Pierre Dac qui en soit dépourvu.
Il y a de la colère, de la fierté, de la dignité, mais je suis absolument certain qu'il n'a pas du tout rigolé en écrivant cette chronique.


Je dois t'accorder qu'en lisant le texte, il n'y a pas de quoi se rouler par terre. Mais l'extrait audio est beaucoup plus "parlant" on entend le ton si caractéristique de Pierre Dac, la malice au coin des lèvres. Écoute bien quand il dit "si toutefois vous en avez une... "à propos de la future tombe d'henriot . Et tu sais bien, tu le dis toi même, il ne se départissait jamais de son sens de l'humour. Je ne crois qu'il aurait changé quoique ce soit pour un minable comme henriot. Je voulais souligner l'humour de l'homme, plus que de l'instant. Car faire même un tout petit sarcasme à l'encontre d'un ennemi mortel, dans une période si grave, montre que l'on a un sens de l'humour vissé à l'âme, qui transpire à chaque instant.

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : jeu. 7 sept. 2017 16:01
par Quazart
Le ton gouailleur, la malice, oui, tu as raison. Sur le fond, je suis tout à fait d'accord avec toi.
Je pensais particulièrement à l'évocation de son frère : le ton peine à masquer l'émotion.

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : jeu. 7 sept. 2017 23:51
par Franckvay
Quazart a écrit :Je pensais particulièrement à l'évocation de son frère : le ton peine à masquer l'émotion.


Tu as raison, cela m'avait profondément ému. Puis j'ai pensé à henriot qui a eu son compte peu de temps après, je me suis alors mieux senti.

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : dim. 24 sept. 2017 16:58
par arabesque
Deux nouveaux enregistrements , ce sont des morceaux travaillés pendant mon stage fin Août

Bach: Prélude de la 1ère Partita en Si bémol Majeur


Brahms: Intermezzo op116 n°6

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : dim. 24 sept. 2017 17:08
par padiyan
:D Bonjour,

J'ai beaucoup apprécié les deux vidéos même si ma préférence va vers Bach !

Pour le reste mes oreilles de débutants n'ont point détecté de soucis :D

A bientôt

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : dim. 24 sept. 2017 18:19
par ChrisB
Beau travail! J'ai écouté l' Intermezzo et c'est pas mal du tout! :clap: Un reproche peut-être, on entend trop les accords complets dans la première partie, même si la mélodie ressort quand même...il faudrait alléger la note basse des accords main droite et encore plus les notes du milieu...Après c'est facile à dire et perso je n'y arrive pas non plus! Mais j'ai un CD de Rubinstein où il fait cela très bien! :DD
Je n'ai pas le temps tout de suite mais j'écouterai le Bach avec plaisir!

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : lun. 25 sept. 2017 07:56
par jazz
J'ai beaucoup aimé les deux Arabesque, :clap:

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : lun. 25 sept. 2017 23:10
par Quazart
J'ai écouté attentivement et plusieurs fois les deux pièces, j'espère que tu ne vas pas m'en vouloir mais très franchement, je reste un peu sur ma faim.
Je ne te trouve pas très à l'aise, voire raide, contrairement à tes précédentes publications. Peut-être l'effet secondaire de trop de travail sur ces morceaux ?

Dans Bach, tu attaques sèchement les grupetti, l'ensemble sonne assez durement et semble un peu raide.
En ralentissant un tout petit et en "léchant" le legato, tu gagnerais sans doute en stabilité, et en fluidité ?

Brahms, tempo un soupçon trop rapide peut-être, même en sachant que Brahms donne généralement son vrai sens à "Andante" : "allant", même remarque que Chris sur l'équilibre sonore, et toucher trop dur. Je ne retrouve pas le "teneramente" et le "dolce" indiqués par Brahms.
(Ca a l'air si simple quand on écoute Katchen ou Rubinstein... mais c'est très difficile ! C'est Brahms...)

Mon malaise (tout relatif) serait dû à un simple problème de toucher. Le même dans deux morceaux aussi différents, après tes derniers Mozart et Schumann si réussis, c'est forcément passager. Aucune inquiétude à avoir.

Je suis tout de même désolé - et le premier surpris - de cette avalanche de critiques, j'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur (surtout après un stage où tu n'as sans aucun doute pas chômé).
Mais l'honnêteté m'oblige à mentionner tout ce qui, à mon sens, ne convient pas ou mal.

Est-ce que je peux me permette un :kiss: pour la peine...

Edit: il est toujours facile de critiquer... rien ne me dit que je ferais mieux, ni même aussi bien.

Re: [Arabesque] Mes interprétations

Posté : mar. 26 sept. 2017 11:49
par arabesque
Tu as probablement idéalisé mes prestations antérieures...Je n'ai pas un gros niveau. :roll:
Je pense que les différences de son tiennent avant tout à la position des micros. ( je ne sais jamais trop comment les installer) Et à l'état du piano ( là, il y a un problème sur le si bémol qui grelotte...or il est constamment utilisé dans le Bach, et ça s'entend, notamment les petits ornements du début)
Une chose certaine: j'étais bien plus à l'aise et détendue que lors de la plupart de mes enregistrement précédents ( le Mendelssohn avait été un cauchemar :mur: )
Si le son semble dur, ce n'est certainement pas par crispation.
Le Bach avec peu de legato, très peu de pédale et assez "incisif", c'est voulu et assumé, et c'est l'option de ma prof. ( et de la plupart des enregistrements que j'ai écoutés sauf celui de lang lang ...mais j'ai détesté! :mur: )
Dimanche soir j'avais laissé tourner la vidéo YT, et comme je l'avais référencée, YT a enchainé automatiquement avec la suivante...Andras Schiff! Je ne me suis pas rendu compte tout de suite que ce n'était plus moi qui jouais... :haha: Il y avait une assez grosse ressemblance.
Brahms...mon tempo est même un peu plus lent que ce que recommande Rouvier (69 à 72 à la noire, 80 dans la partie centrale), et que j'ai retrouvé dans (presque) toutes les interprétations. C'est andantino , pas larghetto. Il est déjà assez difficile de conduire le chant avec la note supérieure, si on ralentit ça le devient encore plus. Sur ce point je suis d'accord avec ChrisB, malgré mes efforts cette voix sup n'est pas encore assez en relief :grr: ( mais quand je joue je n'ai pas cette impression!)