Composition Op 6 No 1

C'est ici que vous pouvez poster les enregistrements de vos interprétations.
Avatar de l’utilisateur
NeeXxoR
Messages : 270
Enregistré le : sam. 21 mai 2016 20:50
Piano : Pleyel Wolff
Pratique depuis : Décembre 2015
Professeur : Oui
Localisation : Paris
Contact :

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar NeeXxoR » sam. 22 juil. 2017 23:03

Ectoplismi a écrit :Oui, je me suis aussi fait la remarque de la similitude avec Brahms ! Il m'est arrivé la même mésaventure récemment : je croyais avoir trouvé un truc fort joli alors qu'il s'agissait simplement d'une variation de la mélodie de "Juin", par Tchaikovsky.

Chacun a son niveau d'exigence, mais "composer" ne se résume pas à improviser sur un simple rapport V - I pendant trois minutes. Après je ne crache pas dans la soupe, les mélodies chatouillent agréablement l'oreille : ceci étant, se creuser les méninges pour faire quelque-chose de vraiment personnel peut être profitable !


J'ai passé des jours à créé cette """"mélodie"""" et plusieurs jours après pour améliorer la fluidité dans mon exécution...
Bon j'aurais préféré que ça ressemble + à Chopin que à Brahms :/
Avatar de l’utilisateur
NeeXxoR
Messages : 270
Enregistré le : sam. 21 mai 2016 20:50
Piano : Pleyel Wolff
Pratique depuis : Décembre 2015
Professeur : Oui
Localisation : Paris
Contact :

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar NeeXxoR » sam. 22 juil. 2017 23:09

Quazart a écrit :
Ectoplismi a écrit :C'est sympa de s'adonner à la composition, mais il faut essayer de trouver son propre style ! Là c'est plus un pastiche qu'autre chose.

Le thème, c'est le début de celui de la 5ème danse hongroise de Brahms en mode majeur et passé sur 3 temps. Ce n'est sans doute pas volontaire, mais ça ressemble effectivement à un pastiche !


Je connaissais même pas la 5eme danse hongroise de Brahms, pourquoi on m'accuse de pastiche :'(

Peut être parce qu'il reste peu de gens qui essayent de composé du classique...
Avatar de l’utilisateur
Quazart
Messages : 438
Enregistré le : ven. 20 janv. 2017 16:33
Piano : Kawaï CA67
Pratique depuis : 1958
Professeur : Plus maintenant
Localisation : Côtes d'Armor et région parisienne

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar Quazart » sam. 22 juil. 2017 23:45

Mais il ne faut pas prendre ça mal ! Trouver une similitude avec un air existant n'est pas "accuser" de quoi que ce soit (d'autant que les œuvres de Brahms sont libres de tout droit d'auteur).
Par contre, je te reprends sur un point : personne n'a jamais composé sciemment de "classique". C'est une classification (que je n'aime pas, et je ne suis pas le seul) qui n'a été appliquée qu'après coup, et concerne une période restreinte. Donc chercher aujourd'hui à composer du classique, c'est d'une certaine façon se livrer à du pastiche, quelle que soit ton intention...

Il est clair que tu es amoureux de la musique de Chopin - comme beaucoup ici sans doute, et moi le premier.
Ne cherche pas à faire "du Chopin", tu dois avoir une autre ambition. Cherche à faire du "toi", c'est autrement plus intéressant. Et pour ça, il faut s'intéresser à tout, pas exclusivement à Chopin. Explore ce que ses successeurs on fait par exemple, Debussy, Scriabine, Messiaen... et d'autres registres (pêle-mêle Leonard Bernstein, Dave Brubeck, Keith Emerson...).
Il n'a jamais été aussi facile de se cultiver qu'aujourd'hui, profites-en !
https://soundcloud.com/user-927034195

Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires. (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1172
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar jazz » dim. 23 juil. 2017 09:20

Quazart a écrit :
Ectoplismi a écrit :C'est sympa de s'adonner à la composition, mais il faut essayer de trouver son propre style ! Là c'est plus un pastiche qu'autre chose.

Le thème, c'est le début de celui de la 5ème danse hongroise de Brahms en mode majeur et passé sur 3 temps. Ce n'est sans doute pas volontaire, mais ça ressemble effectivement à un pastiche !

Honnêtement les gars même si (le tout début) ressemble (très peu je trouve) à la cinquième danse hongroise de Brahms, je n'aurais pas pensé à un pastiche, c'est très différent je trouve: le contexte, la suite du morceau...

Quazart a écrit :Il est clair que tu es amoureux de la musique de Chopin - comme beaucoup ici sans doute, et moi le premier.
Ne cherche pas à faire "du Chopin", tu dois avoir une autre ambition. Cherche à faire du "toi", c'est autrement plus intéressant.

Apparté: Non moi la première :haha:
Mais justement NeeXxoR le dit plus haut, il fait ses propres expériences et c'est très bien, c'est ainsi qu'on découvre et trouve sa propre voie, et en plus il est talentueux !
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
arabesque
Messages : 1892
Enregistré le : sam. 6 avr. 2013 20:36
Piano : Yam. P155, Bech.175
Pratique depuis : 5 années ....Il y a 35 ans! Reprise Avril 2013
Professeur : De temps en temps

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar arabesque » dim. 23 juil. 2017 10:09

Quazart a écrit :Par contre, je te reprends sur un point : personne n'a jamais composé sciemment de "classique". C'est une classification (que je n'aime pas, et je ne suis pas le seul) qui n'a été appliquée qu'après coup, et concerne une période restreinte. Donc chercher aujourd'hui à composer du classique, c'est d'une certaine façon se livrer à du pastiche, quelle que soit ton intention...

Essentiel!
Les musiciens qui suivent des études approfondies apprennent certainement à composer "à la manière" des compositeurs d'autrefois, c'est utile et formateur, mais il doivent ensuite trouver leur propre langage et leur propre style. De la même façon qu'un peintre qui ferait du "Rembrandt" ou du "Monet", tout talentueux qu'il soit, ne pourrait vivre qu'en faisant des copies ( licites=copiste, ou non=faussaire!=)
Ce qui parait évident en peinture et littérature l'est aussi en musique.

NeeXxoR a écrit :Peut être parce qu'il reste peu de gens qui essayent de composé du classique...

Hélas, quand de nos jours un compositeur s'inspire de Chopin, c'est rarement intéressant et plutôt destiné à finir en sirop, comme ce "Spring Waltz" alias "Mariage d'amour" qui fait l'objet d'un "fake" assez réjouissant :haha:
Mais c'est un bon exercice. .
Même si tu ne connais pas cette 5 eme danse hongroise, tu l'as forcément déjà entendue et elle a pu t'influencer à ton insu, elle-même ou les nombreuses pièces, chansons, et autres musiques de film qui en ont été inspirées...Brahms lui-même ayant"piqué" le thème dans le folklore tzigane!
Difficile de faire vraiment du neuf, on retrouve toujours un peu les mêmes formules à 4 ou 5 notes, après c'est le rythme, l'harmonie qui diffèrent.

Ectoplismi, je comprends ta mésaventure et je compatis! :haha: les mélodies de Tchaïkovski sont parfois tellement simples (mais géniales) qu'on aimerait les avoir trouvées soi-même! Comme par exemple le thème du "pas de deux" du ballet "Casse-Noisette", on ne peut pas dire qu'il se "les "soit "cassées :haha: et pourtant...que c'est beau et émouvant ( à 18", la gamme descendante...)


Des contemporains et des successeurs de Chopin s'y sont donnés à cœur joie sans s'en cacher, comme Schumann dans "Carnaval op n°9 " ( délicieux morceau très court intitulé "Chopin") ou Déodat de Séverac "La Fontaine de Chopin"...Certaines pièces de Scriabine aussi! Et Rachmaninov...Evidemment! Cela lui a même été reproché, car il avait "un siècle de retard" mais c'est tellement bien réussi...

Et j'ai entendu récemment Cassard comparer "l'Isle joyeuse " de Debussy à la "Barcarolle" de Chopin ! Magistrale démonstration....la filiation est bien là.
A l'écoute de ta composition, ce n'est pas tant l'emprunt mélodique ( évident pour moi aussi) qui me gêne. Le rythme au début est hésitant, mais est-ce un problème d'écriture ou d'exécution? Montre-nous la partition écrite!
Que tu poses toi-même la question montre d'ailleurs que tu en es conscient. Au début je me demande comment sont réparties les mesures, et s'il n'y a pas même une sorte alternance ternaire/binaire. Le 3/4 que tu as probablement utilisé (?) n'est flagrant que dans la partie "valsante", en effet assez chopinienne ( mais dont on pourrait améliorer l'harmonie avec une MG un peu plus travaillée.)
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1172
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar jazz » dim. 23 juil. 2017 13:02

arabesque a écrit : Quazart a écrit :
Par contre, je te reprends sur un point : personne n'a jamais composé sciemment de "classique". C'est une classification (que je n'aime pas, et je ne suis pas le seul) qui n'a été appliquée qu'après coup, et concerne une période restreinte. Donc chercher aujourd'hui à composer du classique, c'est d'une certaine façon se livrer à du pastiche, quelle que soit ton intention...


Essentiel!
Les musiciens qui suivent des études approfondies apprennent certainement à composer "à la manière" des compositeurs d'autrefois, c'est utile et formateur, mais il doivent ensuite trouver leur propre langage et leur propre style. De la même façon qu'un peintre qui ferait du "Rembrandt" ou du "Monet", tout talentueux qu'il soit, ne pourrait vivre qu'en faisant des copies ( licites=copiste, ou non=faussaire!=)
Ce qui parait évident en peinture et littérature l'est aussi en musique.

Personne ne crée ex nihilo: tous les grands artistes (qu'ils soient peintres, écrivains et...musiciens) ont été inspirés par d'autres avant eux, et ont mis un certain temps à intégrer complètement cette inspiration. C'est évident que les très grands compositeurs ont utilisé dans leurs oeuvres, des choses qui appartenaient à leurs prédécesseurs ou à leurs contemporains....Tout le monde se nourrit à droite et à gauche des travaux déjà existants.
Si chacun à son style, il tient ce style d'autres et encore d'autres avant lui au cours des siècles passés.
Mais je crois qu'il y en a malgré tout qui auront un style inné, d'autres mettront quelques années à le trouver, d'autres encore ne le trouveront jamais, pour moi il n'y a pas de recette miracle, il n'y a qu'à pratiquer encore et encore, travailler les oeuvres des grands qu'on aime, peut être que quelque chose viendra...ou pas.. la recherche, les tâtonnements d'un débutant en composition n'est-ce pas justement là la base de toute création personnelle ? On peut être influencé par le style d'un artiste et parallèlement développer sa propre originalité. Par contre je pense qu'on a tous quelque part une "marque de fabrique"...
Je persiste pour ma part à penser que NeeXxoR qui nous a présenté son travail en toute confiance et humilité mérite des encouragements et certes des conseils constructifs mais pas ce déferlement de.....critiques et euh si je peux me permettre ...d'étalage de culture. Bon c'est mon opinion et n'engage que moi. J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop mais j'avais envie de m'exprimer sur ce point, voilà tout.
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
Quazart
Messages : 438
Enregistré le : ven. 20 janv. 2017 16:33
Piano : Kawaï CA67
Pratique depuis : 1958
Professeur : Plus maintenant
Localisation : Côtes d'Armor et région parisienne

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar Quazart » dim. 23 juil. 2017 23:24

jazz a écrit :Je persiste pour ma part à penser que NeeXxoR qui nous a présenté son travail en toute confiance et humilité mérite des encouragements et certes des conseils constructifs mais pas ce déferlement de.....critiques et euh si je peux me permettre ...d'étalage de culture.

Des critiques, c'est ce que tout le monde vient chercher ici ! qu'il s'agisse d'interprétations, de compositions... une critique n'est pas négative par nature, son but est de faire avancer celui ou celle qui vient présenter son travail en expliquant ce qui ne va pas. C'est dans ce sens que vont nos interventions, elles n'ont aucun caractère moqueur ou décourageant.

De toutes façons, en entrant à Paris XV à la rentrée il va aborder une véritable formation musicale qui va lui donner des bases et ouvrir son esprit.
Ce que nous disons ici, aujourd'hui, il l'entendra tôt ou tard au là-bas ! Et l'univers qu'il va découvrir ne sera plus centré sur Chopin, Chopin n'en fera sans doute plus partie pour un moment, et ça, ça va lui être extrêmement profitable.
Il faut qu'il s'accroche, et il va s'accrocher parce qu'il est passionné. Et il ira d'autant plus vite.
C'est ça que je veux dire à Neexxor : passion + travail sérieux = réussite.
C'est positif.
https://soundcloud.com/user-927034195

Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires. (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1172
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar jazz » lun. 24 juil. 2017 07:04

Quazart a écrit :Des critiques, c'est ce que tout le monde vient chercher ici ! qu'il s'agisse d'interprétations, de compositions... une critique n'est pas négative par nature, son but est de faire avancer celui ou celle qui vient présenter son travail en expliquant ce qui ne va pas. C'est dans ce sens que vont nos interventions, elles n'ont aucun caractère moqueur ou décourageant.

Je le sais bien que les critiques ont pour but de faire progresser (même si je préfère et de loin des termes comme par ex.: remarques, conseils...à connotation un peu moins péjorative...) ici les premières interventions envers NeeXxoR ressemblaient presque à des accusations de plagiat...et j'ai le sentiment que c'est bien ainsi qu'il a ressenti la chose :sad:
Il y a des manières de s'exprimer un peu plus constructives, non ? (et un peu moins froides)

Quazart a écrit :De toutes façons, en entrant à Paris XV à la rentrée il va aborder une véritable formation musicale qui va lui donner des bases et ouvrir son esprit.
Ce que nous disons ici, aujourd'hui, il l'entendra tôt ou tard au là-bas ! Et l'univers qu'il va découvrir ne sera plus centré sur Chopin, Chopin n'en fera sans doute plus partie pour un moment, et ça, ça va lui être extrêmement profitable.
Il faut qu'il s'accroche, et il va s'accrocher parce qu'il est passionné. Et il ira d'autant plus vite.
C'est ça que je veux dire à Neexxor : passion + travail sérieux = réussite.
C'est positif.

Là je te rejoins. Mais je n'avais jamais dit le contraire.
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
NeeXxoR
Messages : 270
Enregistré le : sam. 21 mai 2016 20:50
Piano : Pleyel Wolff
Pratique depuis : Décembre 2015
Professeur : Oui
Localisation : Paris
Contact :

Re: Composition Op 6 No 1

Messagepar NeeXxoR » lun. 24 juil. 2017 14:23

Quazart a écrit :
jazz a écrit :Je persiste pour ma part à penser que NeeXxoR qui nous a présenté son travail en toute confiance et humilité mérite des encouragements et certes des conseils constructifs mais pas ce déferlement de.....critiques et euh si je peux me permettre ...d'étalage de culture.

Des critiques, c'est ce que tout le monde vient chercher ici ! qu'il s'agisse d'interprétations, de compositions... une critique n'est pas négative par nature, son but est de faire avancer celui ou celle qui vient présenter son travail en expliquant ce qui ne va pas. C'est dans ce sens que vont nos interventions, elles n'ont aucun caractère moqueur ou décourageant.

De toutes façons, en entrant à Paris XV à la rentrée il va aborder une véritable formation musicale qui va lui donner des bases et ouvrir son esprit.
Ce que nous disons ici, aujourd'hui, il l'entendra tôt ou tard au là-bas ! Et l'univers qu'il va découvrir ne sera plus centré sur Chopin, Chopin n'en fera sans doute plus partie pour un moment, et ça, ça va lui être extrêmement profitable.
Il faut qu'il s'accroche, et il va s'accrocher parce qu'il est passionné. Et il ira d'autant plus vite.
C'est ça que je veux dire à Neexxor : passion + travail sérieux = réussite.
C'est positif.


Merci Quazart pour tes conseils et tes remarques :o

jazz a écrit :
Quazart a écrit :Des critiques, c'est ce que tout le monde vient chercher ici ! qu'il s'agisse d'interprétations, de compositions... une critique n'est pas négative par nature, son but est de faire avancer celui ou celle qui vient présenter son travail en expliquant ce qui ne va pas. C'est dans ce sens que vont nos interventions, elles n'ont aucun caractère moqueur ou décourageant.

Je le sais bien que les critiques ont pour but de faire progresser (même si je préfère et de loin des termes comme par ex.: remarques, conseils...à connotation un peu moins péjorative...) ici les premières interventions envers NeeXxoR ressemblaient presque à des accusations de plagiat...et j'ai le sentiment que c'est bien ainsi qu'il a ressenti la chose :sad:
Il y a des manières de s'exprimer un peu plus constructives, non ? (et un peu moins froides)

Quazart a écrit :De toutes façons, en entrant à Paris XV à la rentrée il va aborder une véritable formation musicale qui va lui donner des bases et ouvrir son esprit.
Ce que nous disons ici, aujourd'hui, il l'entendra tôt ou tard au là-bas ! Et l'univers qu'il va découvrir ne sera plus centré sur Chopin, Chopin n'en fera sans doute plus partie pour un moment, et ça, ça va lui être extrêmement profitable.
Il faut qu'il s'accroche, et il va s'accrocher parce qu'il est passionné. Et il ira d'autant plus vite.
C'est ça que je veux dire à Neexxor : passion + travail sérieux = réussite.
C'est positif.

Là je te rejoins. Mais je n'avais jamais dit le contraire.


Merci Jazz pour m'avoir défendu :o , j'ai écouter la danse hongroise n°5 de Brahms (post de Quazart) et je l'aime (beaucoup) dommage elle est compliqué :/ mais c'est vrai qu'elle ressemble beaucoup (au début) à ce que j'ai fais

Bon de toute façon ça fait seulement 1 an et demi que j'ai commencé le piano donc j'ai encore du temps avant de développer quelque chose de concret.

Retourner vers « Vos Interprétations »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités