Liberté et musique

Envie de partager un genre, compositeur, un groupe ou un interprète qui vous tient à coeur ? C'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6763
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Liberté et musique

Messagepar Mdpiano » ven. 18 nov. 2016 13:30

Comme quoi, la technique n'est pas tout!

http://jmomusique.skynetblogs.be/archiv ... berte.html
ChrisB
Messages : 178
Enregistré le : sam. 4 juin 2016 16:23
Piano : Schimmel
Pratique depuis : Je repratique depuis 6 ans...
Professeur : De temps en temps

Re: Liberté et musique

Messagepar ChrisB » dim. 20 nov. 2016 17:07

J'adhère complétement!
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Liberté et musique

Messagepar Fouyaut » lun. 14 août 2017 22:48

Liberté et musique ?

Les improvisateurs et compositeurs sont ils libres quand tout leur travail consiste à apprendre des gammes, modes, enchaînements qui contraignent leurs cheminements mélodiques ? Ou bien sont-ils libres seulement quand ils s'affranchissent d'une règle ?

Réponse de Georges Perec dans un article paru dans le magazine littéraire de décembre 1993.
http://www.plaisirsdujazz.fr/wp-content ... -chose.pdf
Élément de contexte : Georges Perec était un écrivain qui créait ses oeuvres littéraires en s'imposant des contraintes ludiques, la plus fameuse étant le lipogramme (se priver de certaines lettres de l'alphabet). Ce n'est donc pas tout à fait par hasard qu'il s'est intéressé au free jazz et à l'improvisation.
kerry117
Messages : 2614
Enregistré le : ven. 25 juil. 2014 17:51
Piano : Kawai
Professeur : pas actuellement
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: Liberté et musique

Messagepar kerry117 » mar. 15 août 2017 19:09

Mdpiano a écrit :Comme quoi, la technique n'est pas tout!

La technique, pour moi n'est qu'une boite à outils dans laquelle on pioche suivant les besoins.
Fouyaut a écrit :Les improvisateurs et compositeurs sont ils libres quand tout leur travail consiste à apprendre des gammes, modes, enchaînements qui contraignent leurs cheminements mélodiques ?

Je ne vois pas les choses ainsi.
1) il ne suffit pas d'apprendre des gammes, modes etc... pour être un compositeur ou un improvisateur. Pour moi, c'est une étape commune à tous apprentis musiciens.
2) Un compositeur et/ou un improvisateur est un d'abord un créateur. Certes, la créativité se travaille et permet d'accéder au statut de compositeur et/ou improvisateur.
3) il me semble que le degré de liberté dépend de celui qui est compositeur ou improvisateur. Est-il créateur ? A-t-il besoin d'un modèle ?
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Liberté et musique

Messagepar Fouyaut » mar. 15 août 2017 20:29

Je ne me suis pas exprimé assez précisément pour prévenir le message ci-dessus...
Fouyaut a écrit : Les improvisateurs et compositeurs sont ils libres quand tout leur travail consiste à => nécessite d'apprendre des gammes, modes, enchaînements qui contraignent leurs cheminements mélodiques ?

Bref on s'en fout de ma phrase d'intro, lisez le texte c'est plus intéressant !
Avatar de l’utilisateur
Ectoplismi
Messages : 820
Enregistré le : lun. 10 déc. 2012 21:42

Re: Liberté et musique

Messagepar Ectoplismi » mar. 15 août 2017 21:12

Je suis en train de lire l'article, je commente en même temps.

Il lance des piques à Don Quichotte au milieu de l'article ou j'ai mal compris ?

J'aime bien cette phrase : " L’écriture (l’acte d’écrire) est désormais un péril que rien ne vient sanctionner : tout est permis, c’est-à-dire que rien n’est possible". D'où la nécessité de ne pas "tout" permettre, justement.

J'ai fini l'article. On a vraiment juste des esquisses de réflexions, ça me laisse un peu sur ma faim. C'est un constat un peu la vague de l'état de l'art à la fin des années 60, sans trop de prises de position. Mais c'est quand même intéressant !
Avatar de l’utilisateur
Ectoplismi
Messages : 820
Enregistré le : lun. 10 déc. 2012 21:42

Re: Liberté et musique

Messagepar Ectoplismi » mar. 15 août 2017 21:32

Sinon, quant aux questions que tu soumets concernant l'art et la liberté, je pense qu'on pourrait y passer une année et convoquer toutes les références philosophiques, artistiques, littéraires imaginables pour en débattre... Il faudrait déjà savoir ce qu'est être "libre" d'un point de vue philosophique, fondamental, avant de pouvoir s'intéresser au concept sous un prisme artistique. Là encore, tout un programme !
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Liberté et musique

Messagepar Fouyaut » mar. 15 août 2017 22:08

Pour le Quichotte, il parle en fait d'une nouvelle de Jorge Luis Borges qui raconte l'histoire d'un gars, Pierre Ménard qui se met en tête de réécrire le roman de Cervantès dans un espagnol d'époque. Perec en parle, avec les autres exemples, comme une illusoire tentative d'aplatir le plan formé par les 2 axes liberté-contrainte, en n'en gardant qu'un seul (ici la contrainte).
C'est vrai que cette question est vaste mais je trouve que l'article fournit une bonne porte d'entrée, de chouettes pistes, et est plus digeste que, disons, Les règles de l'art de l'ami Bourdieu :angel:
jazzpeter
Messages : 609
Enregistré le : sam. 1 sept. 2012 18:27
Piano : Scholze + YamahaCP50
Pratique depuis : sérieusement depuis une dizaine d'années
Professeur : plus maintenant
Localisation : AIN

Re: Liberté et musique

Messagepar jazzpeter » mer. 16 août 2017 07:42

Je ne sais pas si ce texte de Perec introduit bien le thème liberté et musique, du point de vue de la création et de l'improvisation en l'articulant autour de la notion de règle?
Je ne sais plus qui écrivait que dans l'improvisation, l'improvisateur devait retrouver ce qu'il entendait dans sa tête. Il me semble que la liberté se situe au niveau de la création. Peut-être importe-t-il peu qu'il se soumette ou non à une règle. L'improvisateur a-t-il l'impression d'avoir "libéré" quelque chose qui demandait à s' exprimer en créant sa musique? quelque chose qui demandait à s'extérioriser et que l'auteur approuve comme tel à mesure que sa création prend forme?
Picasso disait, quand on lui posait des questions sur sa créativité: "je ne cherche pas, je trouve". Des psychanalystes comme Winnicot qui ont réfléchi à la notion de créativité parlent de "l"objet trouvé-créé". Bon mais là, ça nous entraînerait trop loin...
8h du matin et déjà les neurones qui chauffent...du calme, du calme...
Mon dernier morceau sur youtube:
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Retourner vers « Musique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités