L'apprentissage d'Ecto

Vous pouvez ici détailler votre propre apprentissage, afin que l'on puisse suivre vos progrès au fur et à mesure !
Avatar de l’utilisateur
Ectoplismi
Messages : 820
Enregistré le : lun. 10 déc. 2012 21:42

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Ectoplismi » dim. 2 mars 2014 15:06

Merci pour ces précieux conseils. ;)
Sur ce je vous propose de découvrir une nouvelle interprétation de mon cru... Je tiens à dire que je n'utilise pas ce fil d'apprentissage juste pour faire de la pub pour mes vidéos, mais je poste celles qui me semblent intéressantes, à améliorer, ou qui ont nécessité plus de travail que les autres. ^^

Donc ici l'intérêt de cette vidéo, c'est que c'est un morceau de jeu vidéo arrangé dans un style jazz franchement sympathique. Du coup, comme le jazz c'est un peu nouveau pour moi, si vous avez des retours à me faire parvenir n'hésitez pas. ;) (bon sur ma vidéo je conçois que la fin est trop brouillonne, et je ne sais pas pourquoi j'ai accéléré à la fin, je m'en excuse d'avance...)

Avatar de l’utilisateur
Ectoplismi
Messages : 820
Enregistré le : lun. 10 déc. 2012 21:42

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Ectoplismi » mer. 15 mars 2017 22:28

3 ans plus tard, je suis en train de me dire qu'il ne serait pas mal d'extirper mon fil d'apprentissage de sa caverne. :)

Pendant ces trois dernières années, ma progression a, je pense, été moins grande que de 2012 à 2014, et c'est explicable par plusieurs facteurs :
-Déjà l'apprentissage de la guitare en autodidacte qui m'a beaucoup occupé durant mon année de Terminale, donc l'année scolaire 2014-2015
-Ensuite, une année scolaire à Paris, où j'ai en gros été en "black-out" complet de piano ! (rythme d'études oblige)

Depuis le retour chez moi courant 2016, j'ai essayé de m'y remettre plus sérieusement. C'est un peu échec, car j'ai toujours du mal à véritablement organiser ma pratique de piano, et je suis souvent frustré des mes insuffisances (malgré le fait que je prenne désormais des cours au conservatoire, mais j'aurai l'occasion d'en parler à l'avenir). Je vais essayer de me servir de ce fil pour mieux cadrer et concentrer ma pratique, qui a de toute façon toujours été assez "papillonnante".

En attendant de tenter des enregistrements de morceaux plus sérieux que je bosse en ce moment (le Finale de la première sonate de Beethoven, et un intermezzo de Brahms), je poste ce morceau que j'ai enregistré récemment, en guise de résurrection de ce topic.



Je mets ma main à couper que personne ne connaît cette chanson, donc je vais pouvoir en parler : à l'origine, c'est juste une petite bagatelle folk, basée en gros sur une cadence plagale ad libitum, ponctuée de mélodies minimalistes chuchotées, et d'un motif caractéristique (ici à la MG) qui s'éternise, c'est le cas de le dire. On peut aussi noter un certain balancement nonchalant caractéristique de cette mesure 9/4 (c'est plutôt 5/4 + 4/4 en fait).


(vous noterez que ma version est plus lente, et que j'ai transposé un 1/2 ton au-dessus, pour le confort)

La chanson évoque donc la paresse, ou la somnolence douce et désabusée, dans ce côté très dépouillé, on peut même dire pauvre (le chant...) du message musical, mais auquel je trouve quand même un charme. Les paroles participent également à dépeindre cette humeur.

J'ai donc décidé de partir sur un arrangement/improvisation, qui est disparate, mais que j'ai quand même gardé pour la sincérité que j'y ai mis. Le côté "improvisation" ressort surtout vers la moitié, il me semble, où je commence à tripatouiller des accords et des gammes un peu à l'arrache je dois le dire. :DD Ce genre de vidéo n'est pas vraiment "travaillée", dans le sens où j'ai une envie de jouer le morceau, je fais ma petite tambouille rapidement et j'enregistre le jour même, ce qui explique le côté un peu lâche, mais faire la chose rapidement comme ça est aussi un bon moyen d'éviter les arrachements de cheveux sur des enregistrements planifiés, où l'on se met la pression pour ne pas faire trop de prises... Là, c'est direct et brut de décoffrage, ce que j'aime tout autant.

M'enfin, comme je l'ai dit précédemment, j'espère pouvoir enregistrer des morceaux plus "académiques" d'ici peu, celle-là c'était pour patienter. ^^'
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Fouyaut » mar. 21 mars 2017 00:04

Sympa ton enregistrement d'Owen :clap: C'est vrai qu'en prêtant attention j'entends le temps rajouté dans les mesures sur la tonique (mais pas tout du long du morceau ?) Bonne initiative d'en avoir pris le canevas comme prétexte à l'improvisation !
Après vérification, mes soupçons se confirment que ton Owen est bien un gars de la bande aux Kinsella (cap'n'jazz, joan of arc,...) ; je comprends mieux son choix de mesure asymétrique, ces musiciens adorent faire dans le subtil (voire carrément intello pour certaines oeuvres ;) ).

J'avais écouté avec plaisir sur ton recueil de vidéos l'interprétation de Here there and everywhere (avec perplexité pour un passage que tu joues avec une note mineure qui ne collait pas à mon souvenir du morceau :o ??? )

Je profite pour dire que j'avais déjà parcouru ton fil à l'occasion, c'est mon premier message dessus mais j'ai apprécié beaucoup de tes pièces et de tes choix de morceaux!

En lisant ceci de ta part
Ectoplismi a écrit :Depuis le retour chez moi courant 2016

je pense à cette parole de maître gazonga "de retour à n'djamena ma capitale" (va savoir pourquoi :roll: )

Raconte nous ta reprise avec plus de détails :D
Et les musiques que tu travailles dernièrement, ça donne quoi ? Pourquoi te tournes-tu plus vers de l'académique ces temps-ci ?
Avatar de l’utilisateur
Ectoplismi
Messages : 820
Enregistré le : lun. 10 déc. 2012 21:42

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Ectoplismi » mar. 21 mars 2017 00:42

Je répondrai plus en détail à ton message ultérieurement (heure tardive oblige), mais je suis sidéré de voir que tu connais Cap'n'Jazz et Joan of Arc !! Oui effectivement, "Owen" est le nom du projet solo de Mike Kinsella, frère de Tim Kinsella, le chanteur de Cap'n'Jazz et Joan of Arc. Il joue de la batterie dans Cap'n'Jazz justement, et il a aussi chanté dans un groupe à la fin des 90's, American Football, qui est un peu ma madeleine de Proust musicale. :angel:

Pour Here There & Everywhere, effectivement, la note transformée est juste une petite fantaisie de ma part. ^^
jazzpeter
Messages : 609
Enregistré le : sam. 1 sept. 2012 18:27
Piano : Scholze + YamahaCP50
Pratique depuis : sérieusement depuis une dizaine d'années
Professeur : plus maintenant
Localisation : AIN

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar jazzpeter » mar. 21 mars 2017 09:31

Ectoplismi a écrit :


Je mets ma main à couper que personne ne connaît cette chanson, donc je vais pouvoir en parler : à l'origine, c'est juste une petite bagatelle folk, basée en gros sur une cadence plagale ad libitum, ponctuée de mélodies minimalistes chuchotées, et d'un motif caractéristique (ici à la MG) qui s'éternise, c'est le cas de le dire. On peut aussi noter un certain balancement nonchalant caractéristique de cette mesure 9/4 (c'est plutôt 5/4 + 4/4 en fait).

La chanson évoque donc la paresse, ou la somnolence douce et désabusée, dans ce côté très dépouillé, on peut même dire pauvre (le chant...) du message musical, mais auquel je trouve quand même un charme. Les paroles participent également à dépeindre cette humeur.

J'ai donc décidé de partir sur un arrangement/improvisation, qui est disparate, mais que j'ai quand même gardé pour la sincérité que j'y ai mis. Le côté "improvisation" ressort surtout vers la moitié, il me semble, où je commence à tripatouiller des accords et des gammes un peu à l'arrache je dois le dire. :DD Ce genre de vidéo n'est pas vraiment "travaillée", dans le sens où j'ai une envie de jouer le morceau, je fais ma petite tambouille rapidement et j'enregistre le jour même, ce qui explique le côté un peu lâche, mais faire la chose rapidement comme ça est aussi un bon moyen d'éviter les arrachements de cheveux sur des enregistrements planifiés, où l'on se met la pression pour ne pas faire trop de prises... Là, c'est direct et brut de décoffrage, ce que j'aime tout autant.

'

Bon c'est vrai c'est répétitif, mais je n'ai pas trouvé ça ennuyeux. Je trouve que tu as bien traduit ce côté "paresse, somnolence douce.....".
Je trouve que c'est toujours intéressant de travailler sur un leitmotiv répétitif, que ça ouvre à la créativité et à la recherche musicale. Bravo...
Mon dernier morceau sur youtube:
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Fouyaut » mar. 21 mars 2017 10:13

Ectoplismi a écrit :Je répondrai plus en détail à ton message ultérieurement (heure tardive oblige), mais je suis sidéré de voir que tu connais Cap'n'Jazz et Joan of Arc !! Oui effectivement, "Owen" est le nom du projet solo de Mike Kinsella, frère de Tim Kinsella, le chanteur de Cap'n'Jazz et Joan of Arc. Il joue de la batterie dans Cap'n'Jazz justement, et il a aussi chanté dans un groupe à la fin des 90's, American Football, qui est un peu ma madeleine de Proust musicale. :angel:

Pour Here There & Everywhere, effectivement, la note transformée est juste une petite fantaisie de ma part. ^^


Oui j'ai beaucoup écouté Joan of arc il y a quelques années (quand ma médiathèque avait encore un bon lot de disques et que j'avais le temps d'y flaner) ; je ne connaissais pas American Football, je t'en dirai des nouvelles à l'occasion ! :)
Et ok pour les Beatles j'avais pas rêvé :D
Avatar de l’utilisateur
Ectoplismi
Messages : 820
Enregistré le : lun. 10 déc. 2012 21:42

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Ectoplismi » mar. 21 mars 2017 19:06

Alors, pour répondre plus amplement à ton message :

C'est un peu difficile de parler de "coupures" dans ma pratique du piano, puisque cette dernière a toujours été fluctuante et assez désorganisée. Quand j'ai débuté (fin 2012), j'étais vraiment à fond dedans pendant 1 an et demi environ, je jouais beaucoup. S'en est suivi une période où je me suis plus consacré à la guitare : je continuais à jouer du piano, mais plus en "jouant" qu'en pratiquant, c'est-à-dire pour me détendre en rentrant des cours en gros... En fait dès que j'ai su à peu près improviser pour me faire plaisir, je me suis un peu détourné de la pratique "véritable" de l'instrument. :oops: J'ai toujours aimé arranger hâtivement des morceaux pop/rock, ce qu'on retrouve en gros en majorité sur ma chaîne.

Bon, ensuite on arrive à mon départ à Paris, en septembre 2015. Mon cheval de bataille, c'était toujours plutôt la guitare à ce moment-là, mais le piano n'a pas non plus totalement disparu. Je transcrivais encore des chansons pour me faire plaisir, mais j'avais l'impression que mon niveau stagnait, à cause d'une motivation moins forte qu'aux débuts.

Quand je suis revenu au bercail, en juin 2016, j'ai voulu me remettre à la pratique plus "sérieuse" du piano, enfin essayer d'aborder des œuvres et travailler pour les exécuter plus ou moins correctement. Bon, je continuais à improviser de manière paresseuse la majorité du temps, mais ce n'était plus que ça. ^^' Enfin bref, j'ai réussi à rentrer au conservatoire en passant l'examen fin septembre, et donc depuis j'ai été plus plongé que jamais dans les œuvres classico-romantiques (pour faire simple).


Donc si je me suis tourné vers des choses plus "académiques" récemment, c'est de 1 parce que c'est le cursus du conservatoire l'oblige après tout ! et de 2 ça correspond aussi à une maturation personnelle de mes goûts musicaux, qui tendent de plus en plus à s'orienter vers le répertoire du XVIIIe, XIXe. Enfin, je m'intéresse plus aux "compositeurs" à proprement parler.

Malgré mon entrée au conservatoire, j'ai l'impression de ne pas avoir réussi à trouver véritablement un rythme, ou une organisation de travail. Je pense avoir un peu progressé, mais je suis toujours assez fébrile, pas serein. Il faut dire que j'avais vraiment pris l'habitude de jouer juste pour le plaisir et pas vraiment pour exécuter le mieux possible une œuvre écrite, ce qui est assez différent.

Concernant les morceaux que je suis en train de travailler : il faudrait que je les enregistre pour me fixer sur le degré de maîtrise que je peux avoir, mais l'Intermezzo de Brahms (celui en Si bémol mineur) est bien moins périlleux techniquement que le Finale de la première sonate de Beethoven, en tout cas ! En fait d'un côté on à un morceau abordable techniquement mais un peu alambiqué dans sa substance, et de l'autre une tranche de bravoure très claire harmoniquement/mélodiquement. ;)
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6762
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Mdpiano » mar. 21 mars 2017 21:09

Tu as tout de même un beau parcours.... Ça ta permis l'air de rien de travailler l'harmonie et le solfège mais surtout l'oreille musicale en faisant des arrangements etc. Et puis tu pratiques deux instruments (un mélodique et un harmonique, ce qui est aussi mon cas). Ca aussi ça aide beaucoup !
Avatar de l’utilisateur
Ectoplismi
Messages : 820
Enregistré le : lun. 10 déc. 2012 21:42

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Ectoplismi » mar. 21 mars 2017 22:21

Je ne connaissais pas cette distinction, mais la guitare est tout autant harmonique que mélodique à mon avis (on peut jouer des accords et des lignes mélodiques, ou combiner les deux ;) ). Par contre oui, la flûte ça me semble 100% "mélodique" !
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6762
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: L'apprentissage d'Ecto

Messagepar Mdpiano » mer. 22 mars 2017 09:03

Oui, j'ai écrit un peu vite... la guitare est des deux à la fois... le piano et la harpe sont les deux instruments considérés comme "harmoniques" et la guitare n'est pas toujours mise dans le même groupe. Tous les autres instruments sont mélodiques. J'espère ne pas me tromper...

Retourner vers « Mon apprentissage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : iSisyphe et 3 invités