mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Vous pouvez ici détailler votre propre apprentissage, afin que l'on puisse suivre vos progrès au fur et à mesure !
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1172
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar jazz » mar. 19 sept. 2017 14:42

Tout à fait d'accord avec Kerry et Castorex ! 8-)
Cet aspect a déjà été évoqué maintes et maintes fois, trop c'est trop, il y a un moment où on sature, il faut alors se ressourcer, se changer les idées pour y revenir plus tard et avec plus de passion encore !
Courage chère Md :kiss:
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6758
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar Mdpiano » mar. 19 sept. 2017 15:21

kerry117 a écrit :
castorex a écrit :Travailler sérieusement c'est bien... ne faire plus que travailler et perdre l'aspect plaisir, c'est la montée en pression !

+1
Mdpiano, amuse-toi à improviser sur le mode de Fa.
Fais-toi plaisir à déchiffrer et à travailler certaines pièces en autonomie. donc cela veut que tu ne consacres pas tout ton temps à travailler pour les cours. Le travail en autonomie permet d'avancer avec plaisir et si l'on fait des erreurs ce n'est pas grave, on apprend de ses erreurs.
Allez, reprends-toi ! :kiss:


Merci à vous trois pour vos messages, ça me fait un bien fou!
Kerry, j'aimerais bien, mais au piano, je n'ai pas le temps de faire d'autres morceaux que ceux pour les cours. Ces morceaux de cours me demandant beaucoup de temps pour bien les maîtriser... et je passe en général deux heures au piano (sauf en cas de coup de mou) dont une bonne demi-heure de technique (gammes et Czerny prennent aussi du temps...) Mais rassure-toi j'ai du plaisir à travailler les morceaux de cours.
Je n'ai pas de plaisir à déchiffrer des morceaux si c'est pour ne pas les travailler ensuite. jai arrêté de rêver de morceaux à apprendre et de prévoir tel ou tel morceau pour plus tard...

A la flûte par contre je travaille en autonomie depuis longtemps en dehors des cours, c'est pas pareil: apprendre un morceau sur un instrument mélodique c'est plus rapide. pour la technique c'est aussi long mais en peu de temps je suis capable de jouer un nouveau morceau à des proches, par exemple... Mais j'ai perdu l'envie de flûter en ce moment, alors je cherche LE morceau qui va me remotiver mais je n'ai pas encore trouvé. Je m'accroche en allant au conservatoire aux pratiques collectives (pas de stress, c'est cool...)
Je faisais une heure de flûte par jour, mais depuis début juillet, c'est très variable...
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6758
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar Mdpiano » mar. 19 sept. 2017 15:29

Mdpiano a écrit :
kerry117 a écrit :
castorex a écrit :Travailler sérieusement c'est bien... ne faire plus que travailler et perdre l'aspect plaisir, c'est la montée en pression !

+1
Mdpiano, amuse-toi à improviser sur le mode de Fa.
Fais-toi plaisir à déchiffrer et à travailler certaines pièces en autonomie. donc cela veut que tu ne consacres pas tout ton temps à travailler pour les cours. Le travail en autonomie permet d'avancer avec plaisir et si l'on fait des erreurs ce n'est pas grave, on apprend de ses erreurs.
Allez, reprends-toi ! :kiss:


Merci à vous trois pour vos messages, ça me fait un bien fou!
Kerry, j'aimerais bien, mais au piano, je n'ai pas le temps de faire d'autres morceaux que ceux pour les cours. Ces morceaux de cours me demandant beaucoup de temps pour bien les maîtriser... et je passe en général deux heures au piano (sauf en cas de coup de mou) dont une bonne demi-heure de technique (gammes et Czerny prennent aussi du temps...) Mais rassure-toi j'ai du plaisir à travailler les morceaux de cours.
Je n'ai pas de plaisir à déchiffrer des morceaux si c'est pour ne pas les travailler ensuite. jai arrêté de rêver de morceaux à apprendre et de prévoir tel ou tel morceau pour plus tard...

A la flûte par contre je travaille en autonomie depuis longtemps en dehors des cours, c'est pas pareil: apprendre un morceau sur un instrument mélodique c'est plus rapide. pour la technique c'est aussi long mais en peu de temps je suis capable de jouer un nouveau morceau à des proches, par exemple... Mais j'ai perdu l'envie de flûter en ce moment, alors je cherche LE morceau qui va me remotiver mais je n'ai pas encore trouvé. Je m'accroche en allant au conservatoire aux pratiques collectives (pas de stress, c'est cool...)
Je faisais une heure de flûte par jour, mais depuis début juillet, c'est très variable...

jazz a écrit :Tout à fait d'accord avec Kerry et Castorex ! 8-)
Cet aspect a déjà été évoqué maintes et maintes fois, trop c'est trop, il y a un moment où on sature, il faut alors se ressourcer, se changer les idées pour y revenir plus tard et avec plus de passion encore !
Courage chère Md :kiss:


Mon emploi du temps est un peu plus léger cette année, car je ne peux pas faire autant de modules de cycle 2 que je voudrais à cause des horaires... En plus, au cours de rythme samedi dernier j'étais toute seule donc le cours ne sera sans doute pas maintenu à cet horaire-là et je ne peux pas aller aux autres créneaux. Donc le hasard m'oblige à alléger mon emploi du temps... Je ne suis pas sûre non plus de continuer la flûte le lundi soir. Si pas d'autres musiciens, j'arrêterai. Je reprendrai un travail plus sérieux à la flûte l'année prochaine.

castorex a écrit :Tu devrais peut être faire un break et reconsidérer la musique d'une manière plus loisir.
ça fait beaucoup de cours et de pression finalement... à moins que tu ais des objectifs sérieux de changer de parcours Professionnel et de te réorienter dans l'enseignement musical (?)

Travailler sérieusement c'est bien... ne faire plus que travailler et perdre l'aspect plaisir, c'est la montée en pression !


Il faut bien travailler pour que le morceaux soient bien dans les doigts, pour qu'on puisse se faire plaisir! Donc il faut faire un peu des efforts techniques, pas le choix... Mais maintenant j'aime bien les gammes et le Czerny, j'ai l'impression de progresser chaque jour et je sens mes mains s'assouplir petit à petit. Aborder le clavier est de plus en plus facile donc on n'a plus à se casser la tête pour certaines choses, on n'a plus peur de déraper sur la note à côté comme en 1ere année...
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6758
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar Mdpiano » mar. 19 sept. 2017 15:35

Mdpiano a écrit :
Mdpiano a écrit :
kerry117 a écrit :+1
Mdpiano, amuse-toi à improviser sur le mode de Fa.
Fais-toi plaisir à déchiffrer et à travailler certaines pièces en autonomie. donc cela veut que tu ne consacres pas tout ton temps à travailler pour les cours. Le travail en autonomie permet d'avancer avec plaisir et si l'on fait des erreurs ce n'est pas grave, on apprend de ses erreurs.
Allez, reprends-toi ! :kiss:


Merci à vous trois pour vos messages, ça me fait un bien fou!
Kerry, j'aimerais bien, mais au piano, je n'ai pas le temps de faire d'autres morceaux que ceux pour les cours. Ces morceaux de cours me demandant beaucoup de temps pour bien les maîtriser... et je passe en général deux heures au piano (sauf en cas de coup de mou) dont une bonne demi-heure de technique (gammes et Czerny prennent aussi du temps...) Mais rassure-toi j'ai du plaisir à travailler les morceaux de cours.
Je n'ai pas de plaisir à déchiffrer des morceaux si c'est pour ne pas les travailler ensuite. jai arrêté de rêver de morceaux à apprendre et de prévoir tel ou tel morceau pour plus tard...

A la flûte par contre je travaille en autonomie depuis longtemps en dehors des cours, c'est pas pareil: apprendre un morceau sur un instrument mélodique c'est plus rapide. pour la technique c'est aussi long mais en peu de temps je suis capable de jouer un nouveau morceau à des proches, par exemple... Mais j'ai perdu l'envie de flûter en ce moment, alors je cherche LE morceau qui va me remotiver mais je n'ai pas encore trouvé. Je m'accroche en allant au conservatoire aux pratiques collectives (pas de stress, c'est cool...)
Je faisais une heure de flûte par jour, mais depuis début juillet, c'est très variable...

jazz a écrit :Tout à fait d'accord avec Kerry et Castorex ! 8-)
Cet aspect a déjà été évoqué maintes et maintes fois, trop c'est trop, il y a un moment où on sature, il faut alors se ressourcer, se changer les idées pour y revenir plus tard et avec plus de passion encore !
Courage chère Md :kiss:


Mon emploi du temps est un peu plus léger cette année, car je ne peux pas faire autant de modules de cycle 2 que je voudrais à cause des horaires... En plus, au cours de rythme samedi dernier j'étais toute seule donc le cours ne sera sans doute pas maintenu à cet horaire-là et je ne peux pas aller aux autres créneaux. Donc le hasard m'oblige à alléger mon emploi du temps... Je ne suis pas sûre non plus de continuer la flûte le lundi soir. Si pas d'autres musiciens, j'arrêterai. Je reprendrai un travail plus sérieux à la flûte l'année prochaine.

castorex a écrit :Tu devrais peut être faire un break et reconsidérer la musique d'une manière plus loisir.
ça fait beaucoup de cours et de pression finalement... à moins que tu ais des objectifs sérieux de changer de parcours Professionnel et de te réorienter dans l'enseignement musical (?)

Travailler sérieusement c'est bien... ne faire plus que travailler et perdre l'aspect plaisir, c'est la montée en pression !


Il faut bien travailler pour que le morceaux soient bien dans les doigts, pour qu'on puisse se faire plaisir! Donc il faut faire un peu des efforts techniques, pas le choix... Mais maintenant j'aime bien les gammes et le Czerny, j'ai l'impression de progresser chaque jour et je sens mes mains s'assouplir petit à petit. Aborder le clavier est de plus en plus facile donc on n'a plus à se casser la tête pour certaines choses, on n'a plus peur de déraper sur la note à côté comme en 1ere année...


Désolée pour la présentation des citations...Je n'ai pas réussi à mettre mon texte perso à part.

Encore merci pour votre présence :angel: je me sens soutenue et ça me fait beaucoup de bien... :D
castorex
Messages : 1090
Enregistré le : ven. 11 avr. 2014 12:34

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar castorex » mer. 20 sept. 2017 10:16

Je lis surtout que tu n'as pas le temps de travailler d'autres morceaux que ceux des cours, que ta vie est rythmée par tes cours de musique, que tu penses peut être prendre des cours d'un autre instrument, tu vas faire des stages de musiques pendant l'année aussi... tu tournes un peu en boucle je trouve... en écoutant la voix de la raison et du sérieux... ce qui te fera reboucler sur la même situation. Surtout qu'en étant adulte tu vas forcement avoir des moments de stagnation important (voir perpétuelle à un certain stade technique), ajouter à cela les limites liées à ton cas perso.
A ta place je donnerais un peu d'espace ludique à ta pratique, histoire de respirer un peu et de t'éloigner de l'aspect scolaire.
Essaie de t'intégrer à des formations/groupes pour avoir une autre pratique, un autre plaisir... il me semble que tu as déjà un niveau qui tu permets cela. Ainsi tu vas te produire dans des animations culturelles/associatives ou autres dans un tout autre cadre. Et en jouant des morceaux que tu maîtrises où dont la maîtrise suffit au groupe.

C'est perso ce que j'aurais fait si j'avais eu la patience d'atteindre un niveau acceptable... et pas de recommencer éternellement tous les 6 mois pendant 1 mois.

S'éclater et s'amuser à travailler des morceaux pour un cours, à chercher la perfection... ça existe ok... mais en pratique c'est souvent des belles paroles pour se rassurer et masquer le malaise ou le mal être... travailler dans un cadre académique (musique ou autres) c'est un peu chiant chiant à la longue si on a rien pour ventiler un peu la vie !
Passagère
Messages : 327
Enregistré le : sam. 27 juil. 2013 19:32
Pratique depuis : septembre 2012
Professeur : oui
Localisation : Charente Maritime

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar Passagère » mer. 20 sept. 2017 11:38

+1
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6758
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar Mdpiano » mer. 20 sept. 2017 12:40

castorex a écrit :Je lis surtout que tu n'as pas le temps de travailler d'autres morceaux que ceux des cours, que ta vie est rythmée par tes cours de musique, que tu penses peut être prendre des cours d'un autre instrument, tu vas faire des stages de musiques pendant l'année aussi... tu tournes un peu en boucle je trouve... en écoutant la voix de la raison et du sérieux... ce qui te fera reboucler sur la même situation. [color=#000080]Surtout qu'en étant adulte tu vas forcement avoir des moments de stagnation important (voir perpétuelle à un certain stade technique), ajouter à cela les limites liées à ton cas perso.[/color]
A ta place je donnerais un peu d'espace ludique à ta pratique, histoire de respirer un peu et de t'éloigner de l'aspect scolaire.
Essaie de t'intégrer à des formations/groupes pour avoir une autre pratique, un autre plaisir... il me semble que tu as déjà un niveau qui tu permets cela. Ainsi tu vas te produire dans des animations culturelles/associatives ou autres dans un tout autre cadre. Et en jouant des morceaux que tu maîtrises où dont la maîtrise suffit au groupe.

C'est perso ce que j'aurais fait si j'avais eu la patience d'atteindre un niveau acceptable... et pas de recommencer éternellement tous les 6 mois pendant 1 mois.

S'éclater et s'amuser à travailler des morceaux pour un cours, à chercher la perfection... ça existe ok... mais en pratique c'est souvent des belles paroles pour se rassurer et masquer le malaise ou le mal être... travailler dans un cadre académique (musique ou autres) c'est un peu chiant chiant à la longue si on a rien pour ventiler un peu la vie !


Je suis d'accord avec toi sauf pour la phrase en bleu (pas d'accord du tout surtout à propos de ma surdité. j'ai épaté le prof de rythme la dernière fois quand il m'a testée sur plein de choses...) Ma surdité n'est absolument pas un problème, j'ai juste mis un peu de temps à comprendre comment faire pour écouter les autres. J'arrive maintenant à jouer engroupe, je me débrouille assez bien.

Rassure-toi, je cherche le plus de projets possibles au conservatoire et au-dehors (j'ai rencontré une violoniste, on prépare un duo de Mozart ensemble mais elle a peu de temps libre donc on joue une fois de temps en temps). je cherche souvent les occasions de jouer en public dans des cades sympa...

Ma prof de piano est super sympa, on rigole beaucoup, mais elle est,comme moi, très organisée et un peu "scolaire" mais elle me convient parfaitement.

Je fais du Yoga depuis avril, justement pour faire autre chose. si je pouvais financièrement, je ferais bien du tai-chi ou un sport adapté à ma jambe (elle boîte après un temps d'effort...)

Rassurez-vous, les cours d'hier soir m'ont fait du bien et le moral remonte. Hier soir,a u piano, j'ai afit les gammes puis j'ai sorti un papier à musique et omposé un morceau dans le mode de la (devoir de solfège pour la semaine prochaine). J'y ai passé dex heures sans voir le temps passer et je me suis bien amusée même si le résultat n'est sans doute pas terrible :DD
J'ai improvidé en mode de la aussi (j'ai pensé à Kerry!)
Demain je me remets à la flûte. :D Je me sens déjà mieux, la forme revient doucement :angel:

Sans vouloir être Caliméro, la réalité est là: je suis assez seule car je n'ai pas d'amis, c'est comme ça... Je vais là où sont les gens de tout âge et j'en rencontre beaucoup, mais pas d'amis que je peux appeler à tout moment. C'est pas grave, j'ai appris à vivre avec. Je suis entourée car je travaille dans un centre culturel (à la médiathèque) et je fréquente le conservatoire et l'auditorium, donc je vois beaucoup de monde.

Merci à vous pour vos messages!
castorex
Messages : 1090
Enregistré le : ven. 11 avr. 2014 12:34

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar castorex » mer. 20 sept. 2017 13:38

Le problème est donc autre... je ne sais pas... change de coiffure, change de style, de conversation...

Je te sens tatillonne sur le handicap... c'est marrant les gens sans jambes veulent faire du vélo, sans bras de la natation, toi de la musique, et les malvoyants de la peinture... tout ça n'est pas optimal mais c'est vrai qu'en pratique ça marche quand même.
Moi j'ai des jambes, des bras, des oreille, des yeux et le fait est que je ne fais pas de vélo, j'aime pas la piscine, je n'arrive pas à décoller en musique, je ne sais pas dessiner... finalement qui est le plus handicapé des deux ?... ou le plus fainéant. La facilité n'apprend pas le courage !
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6758
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar Mdpiano » mer. 20 sept. 2017 14:35

Je ne prends pas en considération ma surdité quand je travaille la musique. Je fais comme tout le monde, j'ai juste une passion qui paraît contradictoire, effectivement, avec mon audition défaillante. Mais c'est tout...

Oui je suis très sensible car e ne veux pas qu'on dise que à cause de ma surdité la musique est plus difficile à travailler. Je perçois la musique à ma manière et avec mes appareils auditifs très puissants, j'entends et je profite de chaque note! Je peux écouter des orchestres et distinguer tous les instruments...

Mon souci est plutôt le moral qui fait du yoyo, ça oui ça me ralentit!!!! :mur: Car quand je suis en baisse de moral, je suis incapable de travailler: je reste devant mon piano, je lutte, je me force et finalement je n'arrive pas à me concentrer ou alors mes doigts sont "faibles" ou ils s'emmêlent les pinceaux...

Je m'excuse si je vous ai (encore) ennuyés avec mes baisses de moral (trop nombreuses) mais j'essaie de faire avec. travailler beaucoup quand tout va bien et essayer de lâcher prise quand ça va mal.

Je recite ta phrase:
Castorex : "Surtout qu'en étant adulte tu vas forcement avoir des moments de stagnation important (voir perpétuelle à un certain stade technique), ajouter à cela les limites liées à ton cas perso"
J'en profite pour préciser qu'à tout âge on peut arriver à un bon niveau. même à 32 ans!!! Je sais que je peux prétendre à un avenir, nn pas professionnel, mais quand-même un bon avenir en musique. Je peux fair es projets, jouer pour des chrales par exemple, ou faire des concerts dans une dizaine d'années, dans ma région, qui sait? Bon évidemment c'est trop tard pour le Carnegie Hall mais déjà dans des bars ou salles de concerts des communes de ma région, ce serait génial!
Pour "les limites de mon cas perso": il n'y a pas de limites. J'ai mes mains avec tous leurs doigts et de bons poumons, c'est ce qu'il me faut.
Passagère
Messages : 327
Enregistré le : sam. 27 juil. 2013 19:32
Pratique depuis : septembre 2012
Professeur : oui
Localisation : Charente Maritime

Re: mdpiano [mon apprentissage piano et flûte]

Messagepar Passagère » mer. 20 sept. 2017 15:18

Tu es pleine de projets c'est bien...
Echanger sur le piano,la musique avec quelqu'un près de chez toi te ferait du bien certainement.
Je crois que nous sommes nombreux (ses) à connaitre cet isolement,c'est assez frustrant de ne pas pouvoir travailler ou seulement parler avec quelqu'un de notre entourage qui connait le même cheminement.
Heureusement il y a le forum!

Retourner vers « Mon apprentissage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités