Jazz 'l'apprentie sage"

Vous pouvez ici détailler votre propre apprentissage, afin que l'on puisse suivre vos progrès au fur et à mesure !
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6763
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar Mdpiano » ven. 28 avr. 2017 16:47

Passagère a écrit :Jazz te parles de la main gauche car dans le prélude n°4,elle revêt une importance particulière,c'est une longue phrase ...pour la valse c'est différent .

Je pense, en effet, que la MG dans la valse sert plus d'accompagnement. ce qui n'empêche pas d'essayer (à mon faible niveau) d'interpréter la MG avec autant de concentration que la MD...

Pour ce qui est du ressenti, je pense que ce morceau m'a servi d'entraînement pour travailler beaucoup de choses. Ma prof m'a dit hier que ce morceau m'a fait monter une marche, même si ça a été long et difficile, la marche a été montée... C'est positif.
Je me concentre sur Final Fantasy, maintenant. là je sais que je peux faire quelque chose de musical!
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1173
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar jazz » dim. 14 mai 2017 14:41

Bonjour à tous

Le cours de ce vendredi aurait pu mieux se passer cette fois...c'est très étrange, j'ai toujours autant de mal à m'accoutumer à un autre piano que le mien, même si j'adore le son de celui de ma prof., rien à faire, quand je m'installe, je le sens tout de suite (en plus du toucher qui est différent, la partition au cours est placée plus haut, c'est très con, mais cette différence me perturbe un peu plus que la normale je dirais...quelquefois je m'en sors pas trop mal mais cette fois, c'était la cata, j'étais en plus extrêmement fatiguée, rien n'allait (je sais que ça arrive) mais il y a quelque chose qui fait qu'en plus de ça, jouer devant quelqu'un (même ma prof.) me fait perdre mes moyens...à chaque coup c'est la trébuche assurée..

Il va y avoir une audition fin juin par là et je ne suis pas certaine du tout que je vais jouer (j'ai toujours en mémoire la mauvaise expérience de la fois passée) j'ai parlé de tout ça avec ma prof. qui est très compréhensive, très patiente et aussi très apaisante (elle ne veut pas que ses élèves se sentent mal), pour elle l'apprentissage doit rester un plaisir. Je suis entièrement d'accord avec ça, et j'adore toujours autant jouer, mais c'est plus fort que moi, en public j'ai trop peur de me ridiculiser...pathétique je sais :$. La toute première fois c'est bizarre mais je ne ressentais pas ça à ce point....
Je me rends compte aussi que la plupart des élèves (il y en a quelque-un(e)s ici aussi d'ailleurs) font du piano...uniquement pour meubler leurs moments creux et non pas par véritable passion...
Ce n'est pas mon cas à moi, si j'ai voulu un jour il y a longtemps, apprendre le piano, c'est par passion réelle, par amour de l'instrument, de la musique que je rêve de servir le mieux possible, afin de rendre hommage du mieux que je peux à ces grands compositeurs (surtout à ce merveilleux Chopin que j'aime tant)...enfin soit, suis pas sortie de l'auberge lol :haha:

Je comprends aussi que ce stress ne va pas m'aider à la détente (même si selon ma prof, j'ai beaucoup gagné en souplesse) je dois absolument prendre confiance en moi, ne pas me dire (zut, je vais jouer trop mal, c'est trop humiliant etc...etc...) facile à dire...
Je suis parfois comme un bloc de béton aux dires de ma prof., tant je suis encore crispée par moments...

Et il y a aussi ce souçi de perte de mémoire par moments (j'ai une mémoire excellente et dès que j'ai intégré plus ou moins le morceau en cours, je me passe facilement de la partition (et même si je la garde devant moi et la lis de temps à autre, mon jeu devient presqu'automatique) mais parfois ça me joue des tours, ça arrive parfois que je cale sec, plus moyen de repartir (pour ça elle m'a donné un truc, jouer souvent la main gauche en chantant la droite pour obliger le cerveau à s'habituer aux notes et par là même craindre moins les "dérapages") je vais suivre ce conseil et on verra... :angel:
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
ChrisB
Messages : 178
Enregistré le : sam. 4 juin 2016 16:23
Piano : Schimmel
Pratique depuis : Je repratique depuis 6 ans...
Professeur : De temps en temps

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar ChrisB » dim. 14 mai 2017 15:40

On dirait moi! C'est normal d'être perturbé par le piano, il faut que tu essayes de prendre le temps de t'installer au mieux, de respirer!
jazz a écrit :Je comprends aussi que ce stress ne va pas m'aider à la détente (même si selon ma prof, j'ai beaucoup gagné en souplesse) je dois absolument prendre confiance en moi, ne pas me dire (zut, je vais jouer trop mal, c'est trop humiliant etc...etc...) facile à dire...
Je suis parfois comme un bloc de béton aux dires de ma prof., tant je suis encore crispée par moments...

Il faut essayer de voir les choses dans l'autre sens : ne pas te demander à quoi tu ne dois pas penser mais plutôt te forcer un peu tous les jours à penser à des choses positives, essayer de te visualiser au piano en train de jouer et que tout va bien. Il faut déshabituer ton cerveau à avoir des idées négatives!
jazz a écrit :Et il y a aussi ce souçi de perte de mémoire par moments (j'ai une mémoire excellente et dès que j'ai intégré plus ou moins le morceau en cours, je me passe facilement de la partition (et même si je la garde devant moi et la lis de temps à autre, mon jeu devient presqu'automatique) mais parfois ça me joue des tours, ça arrive parfois que je cale sec, plus moyen de repartir (pour ça elle m'a donné un truc, jouer souvent la main gauche en chantant la droite pour obliger le cerveau à s'habituer aux notes et par là même craindre moins les "dérapages") je vais suivre ce conseil et on verra... :angel:

C'est le jeu automatique qui te joue des tours...il faut essayer de connaître vraiment le texte, pourvoir partir par cœur de chaque mesure. Perso, j'essaye de jouer le morceau par cœur ligne par ligne en commençant par la fin, ou une ligne sur deux...
Bon courage!
kerry117
Messages : 2614
Enregistré le : ven. 25 juil. 2014 17:51
Piano : Kawai
Professeur : pas actuellement
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar kerry117 » dim. 14 mai 2017 22:17

Avant de démarrer, Jazz essaie de chanter intérieurement la première phrase et d' installer une pulsation intérieure bien stable. Cela permet de se détendre, de rentrer dans la musique et de bien démarrer.
La concentration et la pulsation intérieure sont indispensables pour se donner confiance et minimiser le trac. Essaie de tester cela à ton prochain cours. L'objectif est de jouer du mieux que tu peux. Si tu cherches à jouer comme tu le souhaiterais avec quelques années de travail en plus, tu risques de ne pas positiver. Au cours ton professeur n'attend que le résultat de ton travail. Tout le monde sait qu'il faut travailler un certain temps pour obtenir LE résultat et qu'il est indispensable de franchir les nombreuses étapes.

ChrisB a écrit :mais plutôt te forcer un peu tous les jours à penser à des choses positives,

+1
Le but est de faire de la musique avec plaisir tous les jours. On devrait retrouver ce plaisir quelque soit la circonstance : en cours, pendant les auditions...Jazz, mets à la poubelle tout ce qui te déstabilise. C'est plus facile à dire qu'à faire. Mais cela se travaille.
Il faut faire attention à ce que le travail technique ne devienne pas toxique et pour éviter cela il faut que la musique reste toujours au premier plan.
ChrisB a écrit :C'est le jeu automatique qui te joue des tours...il faut essayer de connaître vraiment le texte, pourvoir partir par cœur de chaque mesure.

J'ajoute qu'il faut être capable de chanter et d'entendre intérieurement avec ou sans partition et sans son instrument, d'anticiper et de garder sa concentration tout au long de la prestation. A la moindre baisse de concentration une pensée parasite peut déstabiliser.
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1173
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar jazz » lun. 15 mai 2017 07:58

Merci les amies pour vos conseils, vos encouragements !
Je me sens un peu perdue en ce moment, et ça me fait beaucoup de bien. 8-)

ChrisB a écrit :C'est le jeu automatique qui te joue des tours...il faut essayer de connaître vraiment le texte, pourvoir partir par cœur de chaque mesure. Perso, j'essaye de jouer le morceau par cœur ligne par ligne en commençant par la fin, ou une ligne sur deux...Bon courage!

Merci Chris, je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai toujours été bien consciente de ça, après ce qui est très bizarre aussi, c'est que pour certaines pièces, je connais par coeur absolument du début à la fin et en effet, dans ces cas-là les choses sont tout de suite plus faciles, en revanche pour d'autres morceaux, (et c'est ça qui est étonnant "même dans les pièces plus simples"), je sens que j'ai besoin de la partition......je vais essayer de faire comme tu dis. ;)

kerry117 a écrit :Avant de démarrer, Jazz essaie de chanter intérieurement la première phrase et d' installer une pulsation intérieure bien stable. Cela permet de se détendre, de rentrer dans la musique et de bien démarrer.

Je vais essayer Kerry (à la maison ça va, c'est au cours et...à fortiori aux auditions que ça se gâte) je vais tenter de me préparer au mieux et déjà pour le prochain cours, si j'installe ma pulsation intérieure, c'est vrai que ça pourrait m'aider à déjà faire abstraction de ce qui se passe autour, un peu comme si j'entrais dans un autre monde par une porte invisible ? C'est un peu ça que tu veux dire ?...Mais Dieu que c'est difficile... (je suis une vraie boule de nerfs) :| Mais il FAUT que j'y arrive, dans le cas contraire, je ne parviendrai pas à avancer.

kerry117 a écrit :La concentration et la pulsation intérieure sont indispensables pour se donner confiance et minimiser le trac. Essaie de tester cela à ton prochain cours.

Ben oui c'est ça, la concentration, ça c'est un vrai souci pour moi, j'ai beaucoup de difficultés à rester concentrée justement... :$

kerry117 a écrit :L'objectif est de jouer du mieux que tu peux. Si tu cherches à jouer comme tu le souhaiterais avec quelques années de travail en plus, tu risques de ne pas positiver. Au cours ton professeur n'attend que le résultat de ton travail. Tout le monde sait qu'il faut travailler un certain temps pour obtenir LE résultat et qu'il est indispensable de franchir les nombreuses étapes.

Tu as raison, merci Kerry de me rappeler cet aspect si important :kiss: (Parce que c'est un fait, j'ai beau le savoir, je ne peux pas m'empêcher d'aborder les choses chaque fois comme si effectivement j'avais déjà le niveau ...disons d'un candidat pour un prestigieux concours "que je n'ai sans doute pas besoin de citer") ;) J'ai tellement hâte de faire de la bonne musique que ça m'ôte tout bon sens, c'est consternant :oops:

Encore merci, merci les filles, vraiment ! :kiss: :kiss:
*vous m'envoyez vos ondes positives*
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
kerry117
Messages : 2614
Enregistré le : ven. 25 juil. 2014 17:51
Piano : Kawai
Professeur : pas actuellement
Localisation : Ille-et-Vilaine

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar kerry117 » lun. 15 mai 2017 09:16

jazz a écrit :
kerry117 a écrit :Avant de démarrer, Jazz essaie de chanter intérieurement la première phrase et d' installer une pulsation intérieure bien stable. Cela permet de se détendre, de rentrer dans la musique et de bien démarrer.

Je vais essayer Kerry (à la maison ça va, c'est au cours et...à fortiori aux auditions que ça se gâte) je vais tenter de me préparer au mieux et déjà pour le prochain cours, si j'installe ma pulsation intérieure, c'est vrai que ça pourrait m'aider à déjà faire abstraction de ce qui se passe autour, un peu comme si j'entrais dans un autre monde par une porte invisible ? C'est un peu ça que tu veux dire ?...Mais Dieu que c'est difficile... (je suis une vraie boule de nerfs) :| Mais il FAUT que j'y arrive, dans le cas contraire, je ne parviendrai pas à avancer.

Tu n'es pas la seule à avoir ce problème.
Quand tu es chez toi, tu rentres directement dans la musique parce que rien ne vient te perturber. Il y a des choses que tu fais instinctivement que tu ne fais plus en cours ou à une audition. Observe ce qui se passe chez toi et en cours. Chez toi tu as surement plus envie de jouer donc, il y a des choses qui se mettent automatiquement en place : concentration, pulsation, musicalité. En cours il faut jouer sur commande, donc le plaisir est un peu diminué, on se sent observé et cela dérange. Il faut penser que le professeur est là pour aider à progresser, et quand on a compris cela, on ne se met plus la pression. En audition il faut penser que le public est venu avec plaisir écouter et n'attend pas la perfection car on n' est pas des professionnels.
Alors on y va avec le sourire car on a envie de jouer et, si on fait quelques erreurs, ce n'est pas grave, peu de gens les entendent. En pensant à tout cela on finit par se détendre et à mieux se concentrer.
Spoiler (cliquer pour afficher)
Il faut ignorer les auditeurs malveillants, qui ne savent pas se tenir. S'il sont désagréables, ils ne méritent pas qu'on leur prête attention
Avatar de l’utilisateur
BlackDiamond
Messages : 569
Enregistré le : mar. 29 oct. 2013 12:56
Piano : Yamaha N1
Pratique depuis : Novembre 2013
Professeur : Oui
Localisation : Ottignies (belgique)

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar BlackDiamond » lun. 15 mai 2017 12:34

Je me retrouve tellement dans ton discours, Jazz ...
Kerry t'a parfaitement répondu, je pense que je vais d'ailleurs beaucoup m'inspirer de ses réponses ...

Le stress m'handicape énormément au piano, et c'est pénible. Il y a deux mois je voulais arrêter les cours et faire du piano en autodidacte pour ne plus jamais avoir à jouer devant quelqu'un ! Au cours c'est toujours la panique, alors qu'il n'y a aucune raison, ma prof est adorable. Les auditions et examens n'en parlons pas ... O_O

Je suis comme toi, je mets la barre beaucoup trop haut parce que je suis habitée par cette passion. Je souhaite que ce soit parfait, que ma prof ou le public soient touchés et n'aient pas la sensation d'avoir perdu leur temps. J'ai toujours peur qu'on s'ennuie en m'écoutant. Ma prof m'a dit un jour quelque chose de très juste : "Personne n'a payé pour venir te voir ! Tu es en apprentissage, et tu présentes le fruit de ton travail."

Hier je me suis vraiment fait violence et j'ai joué devant une amie qui ne m'avait jamais entendue (après 3 ans, pfff). Elle m'a dit : "J'ai beaucoup aimé ! Mais pourquoi tu trembles ? Je suis ton amie ... Il n'y a aucune raison de s'inquièter."
On a alors longuement discuté de tout ça, et elle est convaincue que si je stresse autant, c'est parce que je ne joue pas assez devant les gens. Chaque fois que je joue devant quelqu'un, c'est prévu à l'avance, c'est calculé, préparé, jamais spontané ... Et elle pense que me jeter sur tous les pianos que je vois m'aiderait beaucoup à surpasser tout ça. Elle m'a aussi proposé que je lui joue mes morceaux quand ils sont en chantier, pour accepter de jouer avec beaucoup d'imperfections. Je dois aussi me constituer un répertoire, car je ne garde jamais aucun de mes morceaux et donc je n'ai jamais rien à jouer quand on me le demande.

Je pense que comme moi, tu dois multiplier les occasions de jouer devant des gens, en acceptant que tu es en apprentissage et que tu ne leur dois rien :) Tu partages juste le résultat de tes efforts, ta musicalité, ...
Le plaisir de faire de la musique c'est de partager avec les autres, j'en suis convaincue.

Accepte que tu n'es pas parfaite, mais que les autres non plus, et c'est pas grave ! Quand tu écoutes les autres, je suis sûre que tu ne t'arrêtes pas sur une faute note mais que tu retiens leur musicalité, le joli morceau etc.

Courage en tout cas, et surtout n'annule pas ta participation à une audition, ce serait faire gagner le stress et tu t'en voudras.
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6763
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar Mdpiano » lun. 15 mai 2017 17:20

Je viens de tout lire et les filles ont tout dit.

Alors je suis d'accord avec tout ce qui a été dit et moi aussi j'ai été bloquée plusieurs fous aux auditions.... j'en ai une sans deux jours et je vais m'installer et me chanter intérieurement le début et surtout respirer. ...

Jazz essaie le yoga ! J'ai commencé il y a un mois et je me sens déjà mieux dans ma peau sans un an tu seras moins stressée ! Respirer ; ça fait un bien fou !
Avatar de l’utilisateur
arabesque
Messages : 1895
Enregistré le : sam. 6 avr. 2013 20:36
Piano : Yam. P155, Bech.175
Pratique depuis : 5 années ....Il y a 35 ans! Reprise Avril 2013
Professeur : De temps en temps

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar arabesque » lun. 15 mai 2017 17:59

Ca fait juste 4 ans que j'ai repris le piano, et j'ai eu énormément de mal à jouer en public ne serait-ce que devant un prof, ou pour tester des pianos en magasin!
Puis sont venues les réunions de pianistes, au début je ne pouvais jouer que si les autres avaient l'air de faire autre chose :DD
Puis le trac s'est fait moins violent ( aide d'un médicament béta bloquant si besoin) et je me suis rendue compte qu'il fallait que le morceau soit vraiment maitrisé à 200% , un solide par coeur avec ( en affet Chris) possibilité de reprendre n'importe ou!
J'ai eu toute une série d'occasions ce printemps ( en commençant par la réunion HP) et je me sens de mieux en mieux. Bon, je ne joue pas comme chez moi, mais c'est audible.
J'ai aussi repris quelques heures de cours avec ma prof du début, et je me suis sentie tout de suite à l'aise, presque à mon "meilleur niveau" alors que je me souviens de débuts de stage assez catastrophiques.
C'est avec les morceaux appris récemment qu'on est le plus fragile. Lorsque je reprends un morceau déjà travaillé bien à fond 2 ans avant, c'est bien plus solide, et le trou de mémoire est bien plus rare.. ( mais toujours possible, il vaut mieux avoir la partition pas loin
Donc si vous pouvez choisir pour une audition, préférez une "reprise" au morceau en cours encore "un peu jeune" c'est plus prudent. Jazz, ta prof accepterait peut-être que tu reprennes un morceau un peu au dessous de ton niveau pour "assurer"?
L'autre jour, je savais qu'après mon Brahms casse-g...il y avait un Schubert "peinard" pour me rattraper ( et en effet, j'ai fait pas mal d'erreurs dans Brahms, mais Schubert "presque" nickel!)
Il faut multiplier les occasions. Ceux qui ont des profs qui les poussent vers des auditions, vous ne connaissez pas votre chance! Courez-y!
S'il n'y avait pas les forums, je resterais dans mon coin.
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1173
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Jazz 'l'apprentie sage"

Messagepar jazz » mar. 16 mai 2017 07:50

Merci pour vos contributions les filles, qui font que je me sens vraiment soutenue ! :kiss: :kiss: :kiss:

kerry117 a écrit :Quand tu es chez toi, tu rentres directement dans la musique parce que rien ne vient te perturber. Il y a des choses que tu fais instinctivement que tu ne fais plus en cours ou à une audition. Observe ce qui se passe chez toi et en cours. Chez toi tu as surement plus envie de jouer donc, il y a des choses qui se mettent automatiquement en place : concentration, pulsation, musicalité. En cours il faut jouer sur commande, donc le plaisir est un peu diminué, on se sent observé et cela dérange. Il faut penser que le professeur est là pour aider à progresser, et quand on a compris cela, on ne se met plus la pression.

Voilà, c'est exactement ça Kerry ! Pour ce qui est de ma prof., un jour elle m'a dit: "si tous mes élèves jouaient à la perfection, je serais au chômage" :) Je comprend ça, mais ce n'est pas suffisant, c'est quelque chose que je vais devoir véritablement intégrer, il va falloir que ça reste "fixé" dans ma tête, pour me libérer...

BlackDiamond a écrit :Au cours c'est toujours la panique, alors qu'il n'y a aucune raison, ma prof est adorable. Les auditions et examens n'en parlons pas ... O_O

Je suis comme toi, je mets la barre beaucoup trop haut parce que je suis habitée par cette passion. Je souhaite que ce soit parfait, que ma prof ou le public soient touchés et n'aient pas la sensation d'avoir perdu leur temps. J'ai toujours peur qu'on s'ennuie en m'écoutant. Ma prof m'a dit un jour quelque chose de très juste : "Personne n'a payé pour venir te voir ! Tu es en apprentissage, et tu présentes le fruit de ton travail."

Tout à fait BlackDiamond, mon ressenti est pile poil pareil au tien: envie de toucher les gens, peur aussi de leur blesser les oreilles...
Ma prof aussi est adorable, elle fait ce qu'elle peut pour me mettre à l'aise, aucune pression mais c'est plus fort que moi, c'est comme un automatisme, je sens des oreilles qui m'épient, des voix intérieures qui désapprouvent et je sais que c'est complètement idiot (et même un peu prétentieux de ma part, comme si j'étais si importante)...je suis simplement en apprentissage (je crois qu'effectivement je vais devoir me répéter ça à longueur de journée pour que "ça rentre" enfin.

BlackDiamond a écrit :Courage en tout cas, et surtout n'annule pas ta participation à une audition, ce serait faire gagner le stress et tu t'en voudras.

Merci à toi ! C'est vrai que si je ne joue pas, je ne me sentirai pas mieux (et loin de là) je ressentirai la chose comme un échec, de la lâcheté...ce serait... limite encore pire .... :sad:

arabesque a écrit :C'est avec les morceaux appris récemment qu'on est le plus fragile. Lorsque je reprends un morceau déjà travaillé bien à fond 2 ans avant, c'est bien plus solide, et le trou de mémoire est bien plus rare.. ( mais toujours possible, il vaut mieux avoir la partition pas loin
Donc si vous pouvez choisir pour une audition, préférez une "reprise" au morceau en cours encore "un peu jeune" c'est plus prudent. Jazz, ta prof accepterait peut-être que tu reprennes un morceau un peu au dessous de ton niveau pour "assurer"?

Oui je te rejoins Arabesque, le souci c'est que ma prof. a coutume de demander qu'on joue les derniers morceaux appris lors des auditions et elle nous prépare du mieux qu'elle peut (mais bon, je trouve que c'est bien trop tôt en effet) ceci dit on peut choisir je crois, je vais lui en parler ;)
Je me souviens de ma gnossienne que j'ai jouée à la première audition (c'est seulement aujourd'hui, un an après) que je commence à la maîtriser "plus ou moins, c'est pas encore parfait bien sûr" mais c'est beaucoup plus fluide, expressif et agréable aussi ..Mon prélude de Bach est pas trop mal non plus (mais je le joue avec un choua de pédale *je le trouve plus joli ainsi*, et ça elle ne veut pas) elle m'a dit un jour: "si tu mets la pédale dans Bach je te tue, chez toi fais ce que tu veux mais pas chez moi" :haha:

arabesque a écrit :Il faut multiplier les occasions. Ceux qui ont des profs qui les poussent vers des auditions, vous ne connaissez pas votre chance! Courez-y!
S'il n'y avait pas les forums, je resterais dans mon coin.

Mais oui c'est sûr, je m'en rends bien compte... allez je vais me mettre à positiver, me secouer un peu et...et...et bien on verra :)
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain

Retourner vers « Mon apprentissage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités