Fouyaut

Vous pouvez ici détailler votre propre apprentissage, afin que l'on puisse suivre vos progrès au fur et à mesure !
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Fouyaut

Messagepar Fouyaut » sam. 9 avr. 2016 15:43

Bonjour à tous, camarades pianistes,
j'ouvre ce fil pour vous raconter mes leçons, difficultés et/ou accomplissements du moment.
Comme je l'avais écrit dans ma présentation, je fréquente le piano de loin, par-ci par-là, depuis à peu près 2011, avec des rapprochements progressifs jusqu'à commencer à prendre des leçons il y a un peu plus d'un an, en mars.

En ce moment c'est les vacances, enfin disons que j'ai pas cours de piano cette semaine. J'en ai profité pour me lancer dans des nouveaux morceaux avec voracité : j'ai commencé l'invention n°4 de Bach (encore en gros chantier), et aussi un morceau de Schumann que j'adore, "l'enfant s'endort". Suite à l'invitation d'arabesque, j'ai sorti l'enregistreur et j'en ai fait un enregistrement cet après-midi, alors voilà le lien pour ceux qui souhaitent l'entendre !

https://clyp.it/jdyfkizj

autre possibilité


Télécharger le fichier


J'avais écouté l'entièreté des Kinderszenen au moment d'en choisir une pour mes leçons, et, même si je n'avais pas opté pour celle-là à l'époque, elle m'a tout de suite beaucoup plu. J'aime surtout les mesures 3-4 et 7-8, avec le si mineur qui arrive pour mettre une subtile touche de tristesse.
Au départ j'étais choqué par la fin. C'est un morceau en mi mineur qui s'achève sur un accord de la mineur, c'est quoi ça ! me suis-je dit.. On est suspendu dans le vide ou quoi !
En fait en essayant de jouer un peu la scène d'enfant suivante ("le poète parle"), j'ai remarqué que l'armure était la même, et que la conclusion qu'on attend arrive au début de cette scène là : le la mineur n'était qu'une anticipation du morceau qui arrive juste après. Je me suis alors dit : respect Schumann, tu as bien pensé à l'ordre de tes morceaux.

Que vous dire de plus ? L'index de la main gauche est mis à grande contribution dans ce morceau...
J'ai une pédale qui grince comme du bois dans la cale d'un bateau, auditeurs soyez prévenus.
En me réécoutant je pense que je pourrais marquer davantage les respirations entre chaque phrase au soprano ??? Enfin pour ce qui est des défauts à pointer, je vous laisse la parole :DD
Modifié en dernier par Fouyaut le sam. 9 avr. 2016 22:55, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
amalfi
Messages : 302
Enregistré le : mar. 15 sept. 2015 08:53
Piano : Korg LP-380
Pratique depuis : 2015
Professeur : Oui
Localisation : Strasbourg

Re: Fouyaut

Messagepar amalfi » sam. 9 avr. 2016 16:21

Bravo ! c'est très mélodieux, tu as une belle musicalité et un jeu sûr. Impressionnant en si peu de temps. :clap:
NickBorderline
Messages : 1059
Enregistré le : dim. 17 août 2014 08:30
Piano : Yam CP300 et C3
Pratique depuis : Une quarantaine d'années surtout en autodidacte
Professeur : Pas en ce moment
Localisation : RP et Loir et Cher
Contact :

Re: Fouyaut

Messagepar NickBorderline » sam. 9 avr. 2016 16:49

Salut, c'est très bien joué. Seul commentaire d'interprétation, j'ai plus l'impression que c'est l"'enfant part jouer avec ses copains dans le jardin" que "l'enfant s'endort"...mais c'est pas un problème tu le sens comme tu le sens :clap: :clap: Nick
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6763
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Fouyaut

Messagepar Mdpiano » sam. 9 avr. 2016 16:57

En une semaine! Eh ben ! C'est impressionnant en effet. .. et tu arrives même à me faire apprécier (un peu) ce compositeur que je n'ai jamais aimé malgré toutes mes tentatives..
C'est déjà pas mal tu es déjà fluide et musical...
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Fouyaut

Messagepar Fouyaut » sam. 9 avr. 2016 18:56

Merci de votre écoute et de vos retours, chers amis!! Vous êtes bien encourageants. :coeur:
Une semaine, une semaine, vous exagérez, disons que je bosse intensément dessus depuis une dizaine de jours, mais je rumine autour depuis un petit temps, ne fût-ce qu'en le lisant le soir.

C'est vrai qu'au niveau de l'interprétation je n'ai pas encore réfléchi à l'atmosphère que je voudrais produire. C'est marrant que ça t'évoque un enfant qui joue, Nick, c'est pas faux !
(Quelques idées comme ça pour améliorer le rendu. Pour le thème (huit premières mesures), un enfant est dans son lit et il va pioncer ; la partie majeure, je la vois comme l'enfant qui se souvient de tout ce qu'il a fait de génial pendant la journée ; la partie plus grave qui suit, le sommeil arrive, et les pensées du bambin deviennent tournoyantes ; pour finir le retour du thème : il dort, et le baby-sitter peut enfin aller vider le frigo !)
On dit qu'il suffit d'y penser pour que ça passe dans la musique, je me demande toujours si c'est vrai, et par quel mystère...

Et, j'ai encore beaucoup de mal à jouer piano de façon stable, ce qui tombe mal car c'est la seule nuance écrite sur ce morceau, celle-là et pianissimo... Pour tout vous avouer, pour cet enregistrement, j'ai la pédale una corda enfoncée tout du long pour m'aider.
Ma prof me dit que c'est une question de prise avec le bout du doigt qu'il faut que j'intègre progressivement...
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1173
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Fouyaut

Messagepar jazz » dim. 10 avr. 2016 09:05

C'est bien agréable à écouter, bravo ! ;)
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
arabesque
Messages : 1895
Enregistré le : sam. 6 avr. 2013 20:36
Piano : Yam. P155, Bech.175
Pratique depuis : 5 années ....Il y a 35 ans! Reprise Avril 2013
Professeur : De temps en temps

Re: Fouyaut

Messagepar arabesque » dim. 10 avr. 2016 09:43

Pas mal du tout, malgré la prise de son ( beaucoup de bruits de mécanique, en général il suffit d'éloigner l'enregistreur de 2 à 3 m )
Le manque de legato MG me gêne, la phrase si-do-si-si-fa ( et similaires) est liée, peut-être que tu changes la pédale trop tôt. ( l'indication sur la partition est un peu ambigüe, j'avais remarqué, mais en aucun cas la ligne ne devrait être "coupée") Fais tu bien le doigté indiqué? 1/2/1/2/1
La MG est un peu trop présente par rapport à la droite
Le tempo me va, il ne doit pas être trop lent (92 à la croche) mais peut-être pourrais-tu te permettre un peu plus de rubato?
Pas assez de différence entre p et pp, mais ça c'est très difficile et dépend beaucoup du piano et de la technique d'enregistrement.

L'accord de La min à la fin surprend, et c'est logique d'enchainer la 13, même si on ne peut pas parler ici de "résolution" au sens harmonique
En effet, Schumann choisit toujours très soigneusement ses enchainement de tonalités dans les cycles lieder ou piano( exemple le plus parfait avec le "Dichterliebe")
Il est frappant de remarquer qu'à part la pièce centrale "Rêverie" en Fa maj, toutes les pièces des "Scènes d'Enfants" comportent des dièses à l'armure;
Cependant, il faut savoir que Schumann avait composé une trentaine de petites pièces , en avait choisi et assemblé 13 dans ce recueil, et les avait titrées après coup ( certaines des pièces restantes ont été "recyclées"-dans tous les sens du terme- dans l'album pour la jeunesse 10 ans plus tard.)
Ce titrage "a postériori" est important à connaître pour éviter l'écueil d'une interprétation d'imitation trop terre à terre.
Ces petites pièces, la plupart sans grosses difficultés techniques, ( "tu devras oublier que tu es une virtuose" écrivait Robert à Clara) sont cependant redoutables pour l'interprète. Je m'y suis cassé les dents aussi il y 18 mois.
NB plus moyen d'insérer une PJ! :grr:

J'ai revu ta présentation, tu as un certain "vécu" pianistique, ce n'est pas comme débuter de zéro.
C'était mon cas aussi, 5 ans de piano plus ou moins régulièrement il y a 40 ans, et à la reprise il y a tout juste 3 ans, j'avais conservé l'essentiel pour ne pas avoir à redémarrer de rien. Rien à voir avec un complet débutant qui en est encore à lire laborieusement la clé de sol et à chercher ses notes sur le clavier! Donc ce genre de répertoire est tout à fait à ta portée. 8-) Bonne continuation ( Fast zu Ernst m'avait donné du fil à retordre!)
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Fouyaut

Messagepar Fouyaut » mer. 13 avr. 2016 22:29

Chère jazz ! Je suis ravi que le morceau t'ait plu :D

Salut arabesque, merci pour ton appréciation assortie de bons conseils. Content d'apprendre que nous avons un parcours comparable, par ailleurs !

Pour que tous les membres du forum puissent capter les détails de tes commentaires je me suis dit que j'allais poster la partition:

Image
Image
Image

Effectivement, bien vu, y a une liaison des phrases de la main gauche dans le texte, et pas dans mon interprétation... J'ai des yeux pour voir et je ne voyais pas... J'utilise bien le doigté que tu mentionnes, mais je pense que c'est un petit peu un problème de pédale et un petit peu une question de double échappement sur la touche si, à maintenir entre le pouce et l'index. Je m'attelle à rectifier ça, et ça sonne déjà bien mieux ! La classe ! Merci !
Manquent aussi les accents sur les sol à la main droite, et puis je ralentis trop taard... y a quand même des choses à lire sur une partition !

Pour ce qui est du tempo, je me marre à chaque fois que je vois en bas de page de mon édition
Schumann avait écrit à son copain Liszt "très lent, pas trop vite, hophophop on ralentit làààà"
et puis quand je mets mon métronome au chiffre indiqué ça va presque deux fois plus vite que mon tempo de croisière... Ça m'avait fait pareil avec fast zu ernst, qui m'en avait également fait baver, c'est peu de le dire ;)
Mais bon pour celle-ci je pense qu'il y a moyen que je monte encore le tempo - pour ce qui est du rubato que tu proposes, je préfère pour l'instant le réserver à plus tard, histoire de poser une stabilité à travers tout le morceau pendant la phase de travail.

Intéressant tout ce contexte autour de l'oeuvre, ça va m'aider à clarifier les intentions que je vise au niveau de l'interprétation. Merci aussi pour la découverte des Dichterliebe, que je ne connaissais pas du tout. Je suis encore un peu hermétique à ce type de formation, disons à la façon de chanter..., mais je ne doute pas qu'une fois cet a priori dissipé ces chansons seront très appréciables pour moi ! J'ai trouvé ce dessin à leur propos, tu as raison c'est bien foutu:
Image
Par contre je ne suis pas bien sûr de bien comprendre ce que tu entends par "éviter une interprétation trop terre à terre en faisant attention au titrage après-coup" : est-ce que ça signifie que d'après toi il ne faut pas prendre les titres trop à la lettre ?

D'ailleurs en parlant de ça j'ai retrouvé ma prof hier pour reprendre les leçons, et pour la première fois, on a passé pas mal de temps à parler, et à méditer sur les émotions que je voudrais communiquer avec le morceau de Mozart que j'avais sur le feu.... Elle m'a demandé de mettre des mots-clés sur chaque phrase de chaque main, avec l'atmosphère, l'image que ça représente pour moi. Je dois aussi mener l'enquête sur ce qui se passait d'important dans la vie du gars Mozart au moment où il a composé ce morceau (mais tout ce que j'ai trouvé c'est qu'on n'est pas certain de la date, puisqu'on a retrouvé la partition dans ses vieux papiers après sa mort).
Cette partie du travail est neuve et déconcertante parce que la chanson n'est pas tout à fait joyeuse, et je n'ai plus l'habitude de me confronter à des émotions, d'aller les chercher et de les faire surgir... Jusqu'à présent elles sont surtout survenues spontanément, sans crier gare, en brisant d'un coup le cuir que je me suis fait avec le temps. Mettre les mots ça va (même si parfois j'hésite de peur de trop en dire) mais les rendre évocateurs/provocateurs de sentiments au moment du jeu c'est une autre histoire... Bon on verra ce que ça donne au fil de la semaine !

Sur ce je m'interromps avant de vous pondre un roman!


PS : je ne suis pas aussi friand que mes camarades français pour les acronymes ( ;) ) mais est-ce que je devine bien en supposant que PJ c'est pièce jointe ?
Avatar de l’utilisateur
arabesque
Messages : 1895
Enregistré le : sam. 6 avr. 2013 20:36
Piano : Yam. P155, Bech.175
Pratique depuis : 5 années ....Il y a 35 ans! Reprise Avril 2013
Professeur : De temps en temps

Re: Fouyaut

Messagepar arabesque » jeu. 14 avr. 2016 20:55

Fouyaut a écrit :Manquent aussi les accents sur les sol à la main droite, et puis je ralentis trop taard... y a quand même des choses à lire sur une partition

J'en laisse passer pas mal aussi, et comme mes cours sont très espacés, le risque est de m'en apercevoir trop tard.
Le gros piège aussi chez Schumann, c'est une polyphonie très complexe , souvent 3 ou 4 voix intriquées à suivre strictement ( comme pour une fugue de Bach!)
Ca se manifeste par exemple par des notes prolongées qu'il faut tenir exactement la durée indiquée, tout en continuant à faire chanter la ou les autres voix avec les autres doigts de la même main( indépendance!)
Je n'ai pas l'oreille assez fine pour te dire si tu respectes à la lettre , notamment dans la partie centrale, mais ma prof, elle, ne me passe rien. Donc maintenant je fais très attention , même si ça ne saute pas aux oreilles

Fouyaut a écrit :Elle m'a demandé de mettre des mots-clés sur chaque phrase de chaque main, avec l'atmosphère, l'image que ça représente pour moi. Je dois aussi mener l'enquête sur ce qui se passait d'important dans la vie du gars Mozart au moment où il a composé ce morceau
.
Elle a bien raison ta prof, c'est essentiel.
Comme on ignore beaucoup de la vie de Mozart, pour aller plus loin dans l'interprétation, il est recommandé d'essayer d'établir des parallèles entre son œuvre instrumentale et ses opéras. C'est flagrant! Chaque pièce pour piano est un petit opéra en miniature ( ex Fantaisie en Ré min) et on peut trouver des parentés avec le ou les opéras composés à la même période.

Fouyaut a écrit :et puis quand je mets mon métronome au chiffre indiqué ça va presque deux fois plus vite que mon tempo de croisière

Il y a en effet un problème avec les tempi indiqués sur les partitions de beaucoup d'œuvres de Schumann. Les uns évoquent un métronome défectueux( !) D'autres pensent que ça provient de libertés prises par Clara au moment de la réédition de l'oeuvre intégrale de son défunt mari bien des années plus tard.
Certains interprètes, et pas des moindres comme Cortot, semblent respecter ces indications, d'autres jouent plus lentement les pièces "calmes" comme celle-ci...Mais toutes les options sont envisageables.

Fouyaut a écrit :Par contre je ne suis pas bien sûr de bien comprendre ce que tu entends par "éviter une interprétation trop terre à terre en faisant attention au titrage après-coup" : est-ce que ça signifie que d'après toi il ne faut pas prendre les titres trop à la lettre

OuI , c'est cela en gros...Ce n'est pas une musique "descriptive" cherchant à imiter des sons précis.
Ces évocations de l'enfance se rapportent davantage aux souvenirs nostalgiques d'un adulte de sa propre enfance, qu'a l'observation d'enfants. Schumann avait 28 ans et pas encore d'enfant au moment de la composition des "Scènes d'Enfants".
On y trouve aussi des allusions à la relation pré-amoureuse qu'ont entretenu Robert et Clara 8 ans plus tôt alors que la petite Clara était encore une enfant de 10 ans ( mais déjà virtuose du piano!) à laquelle Robert ( de 10 ans plus âgé) racontait des histoires à faire peur ( "Fürchtenmachen")
Contrairement à ce qui se passe pour Mozart ( en effet, beaucoup d'inconnues...quel dommage!) on sait beaucoup de choses sur les circonstances dans lesquelles ont été composées les oeuvres de Schumann grâce aux nombreux écrits et lettres, pieusement conservés par Clara et leurs enfants, qui ont été traduites, éditées, et ont inspiré d'innombrables ouvrages ( dont l'incontournable "Schumann" de Brigitte François Sappey chez Fayard qui ne quitte plus mon chevet depuis 18 mois :haha: )
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6763
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Fouyaut

Messagepar Mdpiano » ven. 15 avr. 2016 10:21

arabesque a écrit :[] y a quand même des choses à lire sur une partition [/b]
[/quote]

:haha: :haha: :haha: Ah bon? je me demandais à qui servaient ces jolis dessins... :haha: :haha: :haha:

Blague à part, c'est vrai que la polyphonie chez Schumann c'est difficile à ben interpréter...
Je joue une invention de Bach et n'y a que deux voix, c'est déjà pas facile, alors trois ou quatre voix dans un morceau...

Bon courage!

Retourner vers « Mon apprentissage »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités