La Folia di Spagna - le tube des tubes!

Tout ce qui concerne les échanges entre membres : défis du forum et rencontres IRL.
jazzpeter
Messages : 609
Enregistré le : sam. 1 sept. 2012 18:27
Piano : Scholze + YamahaCP50
Pratique depuis : sérieusement depuis une dizaine d'années
Professeur : plus maintenant
Localisation : AIN

Re: La Folia di Spagna - le tube des tubes!

Messagepar jazzpeter » lun. 19 sept. 2016 12:25

Arabesque,
En écoutant la 1ére variation de Fouyaut, j'ai eu un peu la même impression que toi: qu'on ne reconnaissait pas vraiment le thème de "la folia". Par contre en l'écoutant plusieurs fois, je trouve qu'on entend bien l'enchaînement des harmonies caractéristiques de ce morceau. Bien sûr, l'effet n'est pas le même, car il n'y a pas d'accords de la MG et l'auteur a pris le parti d'un rythme assez différent aussi bien MG que MD.
Quant à savoir jusqu'où on peut s'éloigner du thème original, ça me rappelle un débat qu'il y a parfois chez les jazzmen, quand ils improvisent sur des standards de jazz qui sont souvent originellement des chansons. Certains s'èloignent beaucoup du chant de départ tout en gardant la grille d'harmonie, ce qui peut parfois dérouter un peu. Moi je ne trouve pas ça gênant, du moment que ça sonne bien musicalement (bien sûr l'appréciation est très personnelle). C'est même enrichissant pour la créativité musicale.
Ne serait-ce pas un peu pareil en classique pour les variations sur un théme: ne risque-t-on pas de bloquer sa créativité si on se met trop de règles dès le départ. J'ai bien conscience aussi que si on ne se met aucune règle, on peut faire du n'importe quoi...
Mon dernier morceau sur youtube:
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: La Folia di Spagna - le tube des tubes!

Messagepar Fouyaut » mer. 21 sept. 2016 13:07

jazzpeter a écrit :Quant à savoir jusqu'où on peut s'éloigner du thème original, ça me rappelle un débat qu'il y a parfois chez les jazzmen, quand ils improvisent sur des standards de jazz qui sont souvent originellement des chansons. Certains s'èloignent beaucoup du chant de départ tout en gardant la grille d'harmonie, ce qui peut parfois dérouter un peu. Moi je ne trouve pas ça gênant, du moment que ça sonne bien musicalement (bien sûr l'appréciation est très personnelle). C'est même enrichissant pour la céativité musicale.


Et si je ne m'abuse, certains font le contraire et modifient plutôt les harmonies que le chant ? J'allais dire que modifier les deux à la fois c'est s'exposer à franchir la limite, mais les exemples que j'ai donnés à la page précédente le font...
En fait si Rzewski et Rachmaninoff ont commis là des bonnes variations, la distance maximale au thème de départ est très lointaine et y a de la marge!

jazzpeter a écrit :Ne serait-ce pas un peu pareil en classique pour les variations sur un théme: ne risque-t-on pas de bloquer sa créativité si on se met trop de règles dès le départ. J'ai bien conscience aussi que si on ne se met aucune règle, on peut faire du n'importe quoi...


Si je te suis bien, y a pas seulement une distance "maximale" mais aussi une distance minimale à déterminer pour une variation de qualité : si on reste trop dans les jupes du thème de départ, ça devient moins une variation qu'une redite... Combien de notes/rythmes faut-il changer au minimum pour varier ? Une, deux... ?
Ce qui dédouble la question des éventuelles limites :)

J'ai encore une autre question pour vous : quelle est votre Follia préférée ? Moi c'est la quinzième qu'a écrite Vivaldi, dans la première moitié de la page 15 ici, et à 6 minutes 40 ici
jazzpeter
Messages : 609
Enregistré le : sam. 1 sept. 2012 18:27
Piano : Scholze + YamahaCP50
Pratique depuis : sérieusement depuis une dizaine d'années
Professeur : plus maintenant
Localisation : AIN

Re: La Folia di Spagna - le tube des tubes!

Messagepar jazzpeter » mer. 21 sept. 2016 15:03

Fouyaut a écrit :
Et si je ne m'abuse, certains font le contraire et modifient plutôt les harmonies que le chant ? J'allais dire que modifier les deux à la fois c'est s'exposer à franchir la limite, mais les exemples que j'ai donnés à la page précédente le font...
En fait si Rzewski et Rachmaninoff ont commis là des bonnes variations, la distance maximale au thème de départ est très lointaine et y a de la marge!


Il est fréquent qu'en jazz, on ré-harmonise les standards, et que l'improvisation change largement le chant de départ . La limite est je pense de rester dans la carrure du morceau (souvent 8 ou 16 mesures). La ré harmonisation consiste à changer des accords pour enrichir l'harmonie. Les plus fréquentes sont le remplacement des accords de septième de dominante par un triton (par ex. on change un sol7 par un réb7) et par l'utilisation de II, IV, I (ainsi pour arriver sur un Do7M par exemple, on va dans la mesure précédente mettre un Rém7 puis un sol7).
Mon dernier morceau sur youtube:
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4

Retourner vers « Vie du forum »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités