Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Tout ce qui concerne les échanges entre membres : défis du forum et rencontres IRL.
jazzpeter
Messages : 609
Enregistré le : sam. 1 sept. 2012 18:27
Piano : Scholze + YamahaCP50
Pratique depuis : sérieusement depuis une dizaine d'années
Professeur : plus maintenant
Localisation : AIN

Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar jazzpeter » lun. 27 mars 2017 16:15

C'est ce thème abordé par Fouyaut dans un autre sujet qui me donne envie d'ouvrir cette réflexion.
J"avais d'ailleurs écrit que parfois je me sens un peu déprimé après une longue séance de travail , en particulier si celle-ci n'a pas été très positive, pensant que j'aurais mieux fait d'aller m'aérer l'esprit, au lieu du face à face avec mon piano.
Le travail de l'instrument nécessite une solitude qui n'est pas forcément toujours facile à vivre pour moi.
Avez-vous déjà éprouvé ce genre d'impression?
Mon dernier morceau sur youtube:
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar Fouyaut » lun. 27 mars 2017 21:33

Salut jazzpeter,
j'explique un petit peu ce qui m'a conduit à utiliser cette expression parce que je ne suis pas sûr que ça soit tout à fait la même expérience que la tienne.
Il est vrai que trop de solitude peut être vécu comme une épreuve pénible et je te souhaite de la surmonter si elle te malmène. Je peux par ailleurs comprendre que le temps que tu passes en compagnie de ton piano soit jalousé de tes proches... Bon courage pour composer !

Quant à moi j'ai presque tendance à savourer la solitude (du moins tant qu'elle ne m'est pas imposée et que je sais que ceux à qui je tiens vont bien et ne sont pas inaccessibles). C'est pourquoi j'ai parlé de scrupules à avoir choisi de m'investir durablement dans le piano, plutôt que de peine ou de difficulté.
J'ai des scrupules parce que parfois si je m'écoutais, je ferais de cette solitude un refuge ; et des heures à travailler le piano, un temps où je n'y suis pour personne. Mais je sais que c'est illusoire, que le monde ne s'arrête pas de tourner, que son état actuel est même très préoccupant et je ne sais pas si la meilleure contribution que je puisse y apporter soit de m'en retrancher aussi longtemps, alors qu'il y a tant à faire. Je vois dans les intérieurs cossus photographiés dans l'autre topic une exacerbation (entre autres) du désir de n'y être pour personne, et je trouve qu'il y a de la lâcheté dans ce genre de désir.
Avatar de l’utilisateur
Eric
Messages : 91
Enregistré le : jeu. 25 déc. 2014 12:29
Piano : Yamaha CLP 535
Pratique depuis : Janvier 2015
Professeur : Non

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar Eric » lun. 27 mars 2017 22:26

Tout dépends aussi de à quoi serait consacré le temps occupé par la pratique du piano, si cette activité n'étais pas pratiqué. si par exemple c'est du temps pris sur de la télévision ou des jeux vidéos c'est à mon sens tout bénéfice.
Avatar de l’utilisateur
Quazart
Messages : 442
Enregistré le : ven. 20 janv. 2017 16:33
Piano : Kawaï CA67
Pratique depuis : 1958
Professeur : Plus maintenant
Localisation : Côtes d'Armor et région parisienne

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar Quazart » lun. 27 mars 2017 23:36

jazzpeter a écrit :C'est ce thème abordé par Fouyaut dans un autre sujet qui me donne envie d'ouvrir cette réflexion.
J"avais d'ailleurs écrit que parfois je me sens un peu déprimé après une longue séance de travail , en particulier si celle-ci n'a pas été très positive, pensant que j'aurais mieux fait d'aller m'aérer l'esprit, au lieu du face à face avec mon piano.
Le travail de l'instrument nécessite une solitude qui n'est pas forcément toujours facile à vivre pour moi.
Avez-vous déjà éprouvé ce genre d'impression?

Solitude, non, absolument jamais !
Activité solitaire par contre, oui, mais ça n'a rien à voir. Ca, je supporte très bien. Et la solitude qu'elle engendre est éventuellement celle des proches, pas la mienne.
Des scrupules par contre, oui, sauf si je sais que pendant que je travaille mon épouse lit ou s'occupe à autre chose. Autant dire que c'est plutôt rare.
Pour m'aérer l'esprit et le reste, 50 à 100 km de vélo le matin permettent une bonne oxygénation et un bonne production d'endorphine qui remet le corps et l'esprit dans le sens de la marche. Ainsi qu'une longue ballade avec mon épouse pour être ensemble...
https://soundcloud.com/user-927034195

Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires. (Pierre Dac)
jazzpeter
Messages : 609
Enregistré le : sam. 1 sept. 2012 18:27
Piano : Scholze + YamahaCP50
Pratique depuis : sérieusement depuis une dizaine d'années
Professeur : plus maintenant
Localisation : AIN

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar jazzpeter » mar. 28 mars 2017 08:46

Merci pour vos réponses.
Fouyaut: en effet, ce que tu expliques est assez différent de ce que j'ai exprimé. Pourtant je pense que les deux avis se rejoignent sur quelque chose que j'appellerai "l'envie de partager". Je vais essayer de m'expliquer.
Je comprends tout à fait tes réactions face aux photos où le luxe est exhibé. Il y a quelque chose d'un peu indécent...Par contre, pour moi, ça ne m'empêche pas de rêver...C'est comme regarder des tableaux de Picasso ou autres toiles de maîtres. Quand on connaît la valeur d'une de ces toiles, ça peut donner le dégoût. Mais je pense que ça ne doit pas empêcher d'en apprécier la valeur artistique....
Revenons à la musique. En fait, en réfléchissant sur la question que j'ai posée, je m'aperçois que c'est surtout dans certains moments de création que ce sentiment de solitude pointe. Je pense que c'est un peu comme la crainte de la page blanche pour l'écrivain. Personnellement, je préfère créer des musiques que jouer des musiques toutes faites (mais j'en joue aussi bien sûr).
Dans ces moments, tu es seul face à ton instrument. Tu sens qu'il y a quelque chose qui veut s'exprimer, mais tu sais que ça va être long à venir, qu'il va falloir corriger, reprendre,...enfin beaucoup de travail, avec des moments un peu euphoriques mais aussi des moments de doute et de démotivation.
Bien sûr il y a la joie et la satisfaction (en principe!) quand tout ce travail est terminé.
Mais la plus grande satisfaction pour moi est le partage de la musique. C'est pourquoi j'étais ravi d’avoir des avis sur ma dernière compo (la bossa "estate").
Vendredi après-midi, avec mon trio, nous allons jouer dans une maison de retraite. Cette perspective m'enchante car c'est en concert que cette notion de partage est la plus évidente.

Quazart et Eric: ce que vous écrivez est intéressant.
C'est vrai que mon état physique actuel (pbs assez sérieux à la colonne vertébrale) m'empêche d'avoir une activité physique suffisante. Et sans doute que le taux d'endorphines est plutôt bas!
Mon dernier morceau sur youtube:
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar Fouyaut » mer. 29 mars 2017 21:29

jazzpeter a écrit : Quand on connaît la valeur d'une de ces toiles, ça peut donner le dégoût. Mais je pense que ça ne doit pas empêcher d'en apprécier la valeur artistique....


Je ne suis pas si sûr que ce soit une bonne approche de séparer la valeur artistique d'une oeuvre et ses conditions matérielles de production, de diffusion (ou, pour ce qui est du luxe, par définition, de sa non-diffusion/son accaparement)...
J'aimerais bien croire qu'il y a du beau qui existe pour lui-même, et qu'il est accessible à chacun qui veut bien s'y intéresser, indépendamment de la place qu'on occupe dans la société ; mais il y a déjà longtemps que les sociologues détectent des corrélations fortes entre classe et jugement de goût.
Je vous laisse trouver le piano dans ce graphique de Bourdieu qui date déjà de 1979. ;)

Pour les tarifs des peintures et autres oeuvres plastiques, je pense qu'il s'agit d'une façon de moins en moins subtile de pratiquer l'évasion fiscale tout simplement...


jazzpeter a écrit : (...)
Bien sûr il y a la joie et la satisfaction (en principe!) quand tout ce travail est terminé.
Mais la plus grande satisfaction pour moi est le partage de la musique. (...) jouer dans une maison de retraite. Cette perspective m'enchante car c'est en concert que cette notion de partage est la plus évidente.


Je trouve que tu décris très bien le processus de confection de tes oeuvres, ses embûches et ses joies. Ça me fait penser qu'aussi immatérielle que puisse paraître la musique, ça reste un travail d'artisanat, où le soin et la patience sont de mise, et où on destine aux autres ce qui est produit ! :)

En petit aparté, j'espère que tes soucis de vertèbres reçoivent les soins qu'il leur faut et que tu guériras sans tarder!
jazzpeter
Messages : 609
Enregistré le : sam. 1 sept. 2012 18:27
Piano : Scholze + YamahaCP50
Pratique depuis : sérieusement depuis une dizaine d'années
Professeur : plus maintenant
Localisation : AIN

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar jazzpeter » jeu. 30 mars 2017 16:54

Fouyaut a écrit :
En petit aparté, j'espère que tes soucis de vertèbres reçoivent les soins qu'il leur faut et que tu guériras sans tarder!

Merci Fouyaut. Guérir, ce n'est malheureusement pas sûr. Mais avoir qqs mois de rémission comme parfois c'est déjà bien...
Mon dernier morceau sur youtube:
https://www.youtube.com/watch?v=GN9b1mBjlr4
ChrisB
Messages : 178
Enregistré le : sam. 4 juin 2016 16:23
Piano : Schimmel
Pratique depuis : Je repratique depuis 6 ans...
Professeur : De temps en temps

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar ChrisB » mer. 19 avr. 2017 12:08

Fouyaut a écrit :J'ai des scrupules parce que parfois si je m'écoutais, je ferais de cette solitude un refuge ; et des heures à travailler le piano, un temps où je n'y suis pour personne.

Je me retrouve complétement... C'est compliqué de tout combiner, d'être présente pour ma famille surtout...
Quazart a écrit : Ainsi qu'une longue ballade avec mon épouse pour être ensemble...
C'est ma priorité avec mon mari mais cela se traduit aussi par : pas de piano aujourd'hui et la frustration de ne pas avancer comme on le voudrait...Il faudrait des jours de 28h minimum...ou alors un emploi fictif...ou abandonner mes enfants... :twisted: en attendant ce sont mes visites au forum qui prennent du plomb dans l'aile... :DD
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6763
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar Mdpiano » mer. 19 avr. 2017 14:16

Je n'ai pas joué depuis la semaine dernière par contre depuis je sors beaucoup plus et je marche pas mal. J'essaie de faire une heure d emarche rapide par jour, mais du coup le piano passe à la trappe.
Avec le printemps j'en profite pour me rebooster physiquement et perdre un peu de poids si possible :D Donc je vais mettre la priorité 1 à ça et la 2 à la musique. Mais je me rends compte que le piano m'isole beaucoup, car quand je ne joue pas je sors et donc je suis pls présente au monde qui m'entoure... Il faut faire des choix, ce n'est pas facile.
La semaine prochaine je reprends les cours. Je vais voir comment j'arrive à concilier musique et marche à pied (je fais aussi du yoga e lundi matin). Avec les jours qui rallongent et la chaleur c'est plus facile... J'en profiterai un max jusqu'à octobre...

Chris, je te souhaite de trouver un moyen de t'organiser pour faire du piano ET profiter des ballades en famille... :D
Pour la solitude comme refuge: pour ma part j'aime marcher seule. C'est super agréable et comme mon moral n'est pas au top en ce moment, ça me fait du bien! Jouer au piano ou à la flûte seule est, en ce moment, plutôt... une "épreuve" (je préfère jouer à plusieurs) mais souvent j'apprécie de pouvoir me poser pour travailler. ca m'aide à me concentrer. Ca dépend de mes besoins du moment...
Avatar de l’utilisateur
BlackDiamond
Messages : 569
Enregistré le : mar. 29 oct. 2013 12:56
Piano : Yamaha N1
Pratique depuis : Novembre 2013
Professeur : Oui
Localisation : Ottignies (belgique)

Re: Avez-vous parfois l'impression que le travail du piano vous "coupe du monde"?

Messagepar BlackDiamond » lun. 8 mai 2017 07:57

Je trouve ce sujet très intéressant. Personnellement, me couper du monde grâce au piano me fait énormément de bien. J'ai le sentiment d'être dans une bulle où rien ni personne ne peut m'atteindre. De manière générale, j'éprouve beaucoup de difficultés à me concentrer sur une seule tâche à la fois, mon esprit vagabonde toujours dans tous les sens. Et pourtant, quand je fais de la musique, je suis à 100% dans cette activité, et ça me ressource énormément ... La pratique du piano alimente ma soif de connaissance ET mes émotions ...

Ce qui est étonnant, c'est que la musique m'apporte ces moments solitaire dont j'ai tant besoin, et c'est elle aussi qui m'a donné les plus beaux moments "à plusieurs". Ma vie sociale n'a jamais été aussi remplie, de par toutes ces rencontres liées à la musique.

Retourner vers « Vie du forum »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités