Trilles et mordants : comment aborder ces difficultés ?

Tout ce qui concerne la technique au piano et les problèmes que vous rencontrez dans un morceau.
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Trilles et mordants : comment aborder ces difficultés ?

Messagepar Fouyaut » mer. 16 août 2017 20:57

Tu ne dois pas t'excuser, tout le monde peut être distrait et chacun son rythme pour être à l'aise dans ces notions de solfège, où personne n'est à l'abri d'une inattention. Normalement tout le monde devrait pouvoir se tromper autant qu'il veut sur ce forum...
Tu dis que mib-fa est dur à triller... quel doigté prends-tu par curiosité ?

PS : Fa bémol ce n'est pas si absurde, c'est juste très peu probable dans les environs de Do majeur. Fa bémol apparaît (à ma connaissance) seulement dans les gammes suivantes :
- IIe degré napolitain de mib mineur (6 bémol)
- VIe degré de lab mineur (7bémol) ou de lab majeur avec emprunt mineur (4bémol+ le fab accidentel => exemple dans l'adagio de ma sonate de Haydn)
- IVe degré de dob majeur (7bémol)
- IIIe degré de réb mineur (8bémol)
- tonique de fab majeur.... je déconne !
Toutes très éloignées de Do majeur (0 bémol)

Il reste donc comme option : fa bécarre, fa dièze, fa double dièze.
Fa double dièze est exclu parce que jamais présent dans la même gamme que mi bémol.
C'est fa# seulement si on est en sol mineur (seule gamme où coexistent fa# et mib, mais je ne suis pas sûr qu'on trille sur la seconde augmentée à l'époque de Haydn...)
Dans tous les autres cas c'est fa bécarre.
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6550
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Trilles et mordants : comment aborder ces difficultés ?

Messagepar Mdpiano » jeu. 17 août 2017 09:23

Tu en connais un rayon en solfège, toi !
Heureusement que tu es là. Pour corriger mes bourdes :haha: et pour m'apprendre plein de choses !
Je suis passionnée de solfège mais visiblement pas une lumière. ...
Je vais réviser tout ça, avant la rentrée.

Je te dirai mon doigté. J'arrive à faire ce trille mais il est juste un peu délicat car il y a un peu de distance entre les touches du mib et du fa.
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1109
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Trilles et mordants : comment aborder ces difficultés ?

Messagepar jazz » jeu. 17 août 2017 14:57

Mdpiano a écrit :Tu en connais un rayon en solfège, toi !
Heureusement que tu es là. Pour corriger mes bourdes :haha: et pour m'apprendre plein de choses !


Md il y a ici beaucoup de forumeurs susceptibles de t'aider ! ;)
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6550
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Trilles et mordants : comment aborder ces difficultés ?

Messagepar Mdpiano » jeu. 17 août 2017 17:35

Oui c'est vrai ! C'est juste parce là c'est Fouyaut qui m'a répondu et on a eu un échange sur ce sujet pendant quelques posts. Et puis avec les vacances certains ne viennent plus et inversement d'autres sont là plus souvent... mais je n'oublie pas tous ceux qui m'ont aidée pour le solfège et mes nombreuses baisses de moral :haha:

Retourner vers « Technique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités