Bilan apres 3 ans

Tout ce qui concerne la technique au piano et les problèmes que vous rencontrez dans un morceau.
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1109
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar jazz » mer. 28 juin 2017 18:03

Comme ça me fait du bien de lire ton message Véro, si positif, si plein de bon sens !
Je ressens les même choses que toi, d'abord:

Véro a écrit :........
Et je trouve que je stagne, je stagne, je stagne.
Du moins c'est l'impression que j'ai, parce que sur le long terme, je me rends compte que c'est faux.
Par exemple, chaque morceau que j'essaie de jouer est trop difficile pour moi (c'est mon ressenti, ma prof n'a pas le même point de vue :DD )
Je m'accroche quand même, et à force d'efforts, j'arrive à en tirer quelque chose de laborieux, ma prof m'encourage et me dit que c'est bien, mais moi je vois bien que je suis toujours sur le fil du rasoir à chaque fois que je le joue.
Puis j'arrête et je passe à un autre morceau, avec les mêmes galères.
Où est le plaisir alors ?
Eh bien, il est dans les moments où j'en ai marre du morceau en cours, je jette l'éponge pour un moment, et je reprends un ancien morceau.
Et là, miracle ! Ça roule !!!
J'ai l'impression quand je le retravaille d'être devenue bonne en déchiffrage (alors que je suis une quiche), ça revient vite dans les doigts, beaucoup de difficultés que j'éprouvais alors que je le travaillais pour la première fois ont disparu, un vrai bonheur !
Et c'est là que je mesure le chemin parcouru !


Cette semaine, je me suis rendue compte que je jouais "mieux" certains anciens morceaux ..pas forcément abandonnés, mais d'un coup j'ai ressenti un truc bizarre en les jouant, une sorte de plénitude, de calme, mes doigts étaient légers, légers... :) ma prof m'a dit il n'y a pas si longtemps: tu vois, déjà rien que pour ces moments là, ça vaut vraiment la peine de continuer !

Véro a écrit :En tout cas même dans les périodes où j'ai l'impression de stagner, voire de régresser, ça arrive O_O , je me fais ma demi-heure de piano, sérieusement, je m'applique, un peu comme je faisais mes lignes d'écriture quand j'étais au CP, je ne me posais pas de questions alors, je faisais mes lettres, bien comme on me l'avait demandé, et ensuite je passais à autre chose.
Véro a écrit :Eh bien figurez vous qu'avec les années, à force de faire des lettres, puis des mots, puis des phrases, au début super laborieusement, puis de plus en plus vite, j'ai fini par apprendre à écrire, vite, voire même très vite !!!
Je me dis qu'avec le piano, ça va faire pareil, c'est en forgeant (même une demi-heure par jour) qu'on devient forgeron.
Pas d'états d'âme, je le fais, point barre.

Moi aussi, tout pareil que toi ! Je ne réfléchis pas, je me mets au piano en me disant que même si ce jour là je ne fais rien de bon, ce n'est pas du temps perdu, on apprend quand-même et SURTOUT de ses erreurs, je ne sais d'ailleurs pas pourquoi je me sens si triste en ce moment, il n'y a rien de franchement décourageant...la conscience du temps perdu ne pas avoir repris plus tôt sans doute...

Roulroul n'abandonne pas, ce serait dommage !
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
castorex
Messages : 1072
Enregistré le : ven. 11 avr. 2014 12:34

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar castorex » mer. 28 juin 2017 19:41

jazz... c'est mal de prendre un extrait pour en faire une citation qui va bien... je disais juste qu'apprendre petit permet de s'éclater adulte sans se prendre la tête avec un apprentissage. Et la ligne suivante j'insiste sur le fait que beaucoup prenne plaisir dans cette apprentissage... je ne donnais donc aucun fait divin et ne prends pas mon cas pour une référence face à l'absolu ;)

Par contre rouroul tu m'as fait bien rire... par petit je voulais dire "enfant"... et j'étais moins évolué que toi à 8-10ans: pas de bière, et pas de fille :DD
Avatar de l’utilisateur
roulroul
Messages : 253
Enregistré le : ven. 20 mai 2016 09:02
Piano : CASIO MZ-X 500
Pratique depuis : 3 ans
Professeur : oui
Localisation : Meaux ( 77 )

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar roulroul » mer. 28 juin 2017 20:04

Ce qui m' a aussi requinqué un peu est d' avoir vu des musiciens et des chanteuses terribles à la dernière fête de la musique,
y aurait t' il des talents en France ?
Quand je suis rentré et je me suis couché ( dans mon lit ) je repensait tel un gosse de 8-10 ans ( gentille allusion ), oui donc je disait, je repensait donc a ce bassiste qui jouait de la batterie presque en même temps, a cette jolie nana a la voix qui donnait les larmes aux yeux
( c'est pas des conneries ) et a ce mec avec son Roland Fantom qui savait s'en servir du bout des doigts en nous sortant des mélodies incroyables,
je n' ai pas eu le loisirs de leur demander comment il faisaient tout ça, et combien de temps il avaient bossé pour en arriver la, mais a quoi bon ?
Pourquoi faire de la musique, alors qu' il y en a de la toute faite ?
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6532
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar Mdpiano » mer. 28 juin 2017 21:29

J'ai envie de remonter le moral à tous ceux qui sont dans le doute et la désillusion en ce moment ....

Et si je vous dis due moi, mdpiano, allergique à Hanon et aux exercices, je m'y suis mise et avec plaisir? J'ai aimé ça depuis le jour où la prof m'a dit que c'était aussi de la musique et qu'il fallait jouer les Czerny et le reste comme de la musique. ....
Ça m'à booster aussi pour les morceaux.

Jazz, chacun sa méthode de travail. Chacun a son fonctionnement. Il faut se connaître et s'adapter. ... J'ai vraiment envie de t'aider à retrouver la pêche. Mais je ne sais pas comment. .. Je suis avec toi, fais des pauses et respire ! Le plaisir doit primer sur le reste. ..


Véro, je suis désolée pour ton bras. ... cette tendinite qui a empiré ?
Avatar de l’utilisateur
Véro
Messages : 912
Enregistré le : mer. 20 févr. 2013 18:26
Piano : Klein+Yamaha Clp 470
Pratique depuis : début 2012
Professeur : avec
Localisation : Puy de Dôme

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar Véro » mer. 28 juin 2017 22:38

Mdpiano a écrit :Véro, je suis désolée pour ton bras. ... cette tendinite qui a empiré ?


Oui,en quelque sorte...
En fait, plusieurs tendinites, je ne désespère pas d'en voir le bout, et j'ai le moral, pas de problème.

@Jazz : contente de voir que tu as un peu les mêmes "techniques" que moi pour voir ta progression, je pense qu'il faut prendre du temps pour entretenir les anciens morceaux, sinon ça ne sert à rien, toujours courir après quelque chose que du coup on ne rattrapera jamais vu qu'on passe d'un morceau à l'autre...

@ Roulroul : je connais des jeunes qui jouent dans un groupe, ils se produisent dans pas mal d'endroits et sont plutôt bons, eh bien ils font comme tout le monde, ils s'entraînent...
Ils s'entraînent soit seuls chez eux, soit réunis.
Mais pas de secret, il faut de la pratique.

C'est ce qu'on fait nous aussi, jour après jour, et il viendra un jour où on sera aussi capables de jouer devant du monde sans (trop) se planter :DD :clap:
Avatar de l’utilisateur
jazz
Messages : 1109
Enregistré le : dim. 23 août 2015 15:04
Piano : Silberman
Pratique depuis : Cours privés il y a longtemps:) reprise aout 2015
Professeur : Oui
Localisation : Belgique

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar jazz » jeu. 29 juin 2017 07:08

castorex a écrit :jazz... c'est mal de prendre un extrait pour en faire une citation qui va bien... je disais juste qu'apprendre petit permet de s'éclater adulte sans se prendre la tête avec un apprentissage. Et la ligne suivante j'insiste sur le fait que beaucoup prenne plaisir dans cette apprentissage... je ne donnais donc aucun fait divin et ne prends pas mon cas pour une référence face à l'absolu ;)

Pardonnes-moi Castorex, j'ai réagi comme j'ai parfois coutume de manière un peu trop impulsive, mais tu vois c'est juste qu'on entend, lit...souvent ici et là ce genre de réflexion qu'apprendre enfant semble la seule piste pour jouer du piano de façon correcte et, vu que moi en ce moment je suis en plein questionnement sur mon "futur pianistique", je n'ai même pas pris la peine de lire toute la phrase, excuses moi tu veux bien ? :oops:

roulroul a écrit :je n' ai pas eu le loisirs de leur demander comment il faisaient tout ça, et combien de temps il avaient bossé pour en arriver la, mais a quoi bon ?

Ben voilà, c'est la grande question: combien de temps ? Mais justement cela varie d'un individu à un autre, temps consacré à l'instrument, méthode de travail, etc...ce qui fait que c'est impossible à savoir à l'avance, faut juste persévérer sans trop se poser de questions, dur dur parfois ;)

Mdpiano a écrit :J'ai envie de remonter le moral à tous ceux qui sont dans le doute et la désillusion en ce moment ....

Et si je vous dis due moi, mdpiano, allergique à Hanon et aux exercices, je m'y suis mise et avec plaisir? J'ai aimé ça depuis le jour où la prof m'a dit que c'était aussi de la musique et qu'il fallait jouer les Czerny et le reste comme de la musique. ....
Ça m'à booster aussi pour les morceaux.

Tu es adorable Md :kiss:
Moi ce ne sont pas les exercices qui me rebutent le plus, mais disons qu'avec ma prof. on n'en fait jamais, on les fait dans les morceaux, les passages qu'on répète et répète encore, moi c'est la théorie qui me fait dresser les cheveux sur la tête :sad:
Mdpiano a écrit :azz, chacun sa méthode de travail. Chacun a son fonctionnement. Il faut se connaître et s'adapter. ... J'ai vraiment envie de t'aider à retrouver la pêche. Mais je ne sais pas comment. .. Je suis avec toi, fais des pauses et respire ! Le plaisir doit primer sur le reste. ..

Je suis d'accord avec toi, peut-être que je me prends trop la tête avec ça, en fait ça dépend des périodes, mais je suis tellement désolée de ne pas pu avoir recommencé plus tôt, quel temps perdu, que de choses loupées que je ne vivrai peut-être jamais au piano alors que je sens bien que c'est *mon truc* à 200 %, imagines la frustration. Pour ce qui est de faire des poses, j'y arrive pas, j'ai envie de jouer et je le fais avec plaisir surtout en ce moment, c'est juste un peu mon état d'esprit qui me fait des misères et mon optimisme un peu mis à mal ces jours ci :/
-"Le bonheur n’est pas au bout du chemin, il est le chemin." Adage tibétain
-"Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait."Mark Twain
Avatar de l’utilisateur
Mdpiano
Messages : 6532
Enregistré le : mer. 12 déc. 2012 18:25
Piano : yamaha P105
Pratique depuis : septembre 2012 (déjà pratiqué 3 ans toute petite)
Professeur : Oui au conservatoire

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar Mdpiano » jeu. 29 juin 2017 10:58

jazz a écrit : je suis tellement désolée de ne pas pu avoir recommencé plus tôt, quel temps perdu, que de choses loupées que je ne vivrai peut-être jamais au piano alors que je sens bien que c'est *mon truc* à 200 %, imagines la frustration.


Moi aussi, évidemment, je regrette d'avoir arrêté. je regrette surtout de ne pas avoir vu tout ce que je pouvais faire avec le piano à l'époque. J'étais trop prise pas l'école et les devoirs, j'avais plus de mal que les autres et devait travailler plus qu'eux. Le piano m'aurait aidée car on sait que la musique ça fait travailler les neurones :D en plus de faire du bien au moral! Mais j'étais trop petite et je ne voyais pas les choses comme ça. Il faut au contraaire apprécier d'avoir repris à l'âge adulte avec deux fois plus de motivation qu'avant! Donc on n'a pas perdu du temps, on n'aurait pas progressé de toutes façons car on n'aurait pas eu envie de s'y mettre à fond. maintenant oui, donc on travaille de manière plus efficace.
Avatar de l’utilisateur
roulroul
Messages : 253
Enregistré le : ven. 20 mai 2016 09:02
Piano : CASIO MZ-X 500
Pratique depuis : 3 ans
Professeur : oui
Localisation : Meaux ( 77 )

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar roulroul » jeu. 29 juin 2017 12:25

J' ai pris la peine de lire entièrement le post de Véro tranquillement, autrement qu' en diagonale, parce qu'il y en a une tartine !
ce qu' on peut en déduire, c'est que grosso modo, pour le dur apprentissage du piano on a les même soucis déjà évoqués maintes fois ici, mais c'est un forum pour ça, non ?
Suggestion : Peut être que ceux ( celles ) qui ont des petits soucis physiques, dont toi, Véro, créeront un fil un jour pour nous tenir au courant de
l' évolution, qu' on espère favorable.
Je vous laisse: je prépare un récital à Bercy et une tournée en Europe pour cet été.
a plus.
Pourquoi faire de la musique, alors qu' il y en a de la toute faite ?
Avatar de l’utilisateur
Véro
Messages : 912
Enregistré le : mer. 20 févr. 2013 18:26
Piano : Klein+Yamaha Clp 470
Pratique depuis : début 2012
Professeur : avec
Localisation : Puy de Dôme

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar Véro » jeu. 29 juin 2017 13:46

roulroul a écrit :Je vous laisse: je prépare un récital à Bercy et une tournée en Europe pour cet été.
a plus.


C'est bon, j'ai pris mes billets.
Fouyaut
Messages : 633
Enregistré le : lun. 10 août 2015 00:20

Re: Bilan apres 3 ans

Messagepar Fouyaut » jeu. 29 juin 2017 14:35

castorex a écrit :Je suis un technicien/scientifique: j'apprends, je pratique, je sais faire... ici ça ne marche pas pour l'adulte, il faut des mois ou des années pour obtenir un résultat "correct". Je voulais apprendre le piano pour m'amuser à jouer des morceaux que j'aime... la réalité est un labeur pénible, chiant, et au résultat laborieux/médiocre. Il faut une patience redoutable pour éduquer le corps et l'esprit à une pratique non naturelle.
En bref étudier un instrument de musique n'a rien de fun pour moi, j'ai compris qu'il s'agissait d'une corvée, non pas par le travail à fournir, mais par le ratio grotesque résultat/temps de travail.


Je ne suis pas d'accord avec l'idée de castorex d'utliser la notion de rendement (de "ratio résultat/temps") pour décrire l'activité de jouer du piano.
On peut mesurer le dénominateur avec une horloge certes '(encore que, qui peut vraiment dire le moment précis où il s'arrête de travailler le piano ? quand il son doigt quitte le clavier ? quand sa mélodie quitte ses pensées ? quand il ne pense plus au compositeur, à la portée, au rythme de son morceau ? ).
Mais je serais curieux de savoir ce que tu mets au numérateur et quelle est son unité de mesure ? Si on s'accorde à dire que le but de jouer du piano est la beauté, il ne va pas de soi que celle-ci soit mesurable (voire même comparable à la beauté produite par d'autres instruments, ou au "résultat" d'autres activités).
Bref, je suis pas du tout convaincu que les catégorie du technicien s'appliquent ici aussi simplement.

Retourner vers « Technique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités